HomeCULTURETCHAOUDJO/ Fête de l’Aïd El-Fitr 2024 à Sokodé.

TCHAOUDJO/ Fête de l’Aïd El-Fitr 2024 à Sokodé.

La communauté musulmane togolaise a célébré ce mercredi 9 Avril 2024, l’Aid-El-Fitr ou encore le Ramadan. Comme de coutume, une prière a été observée sur toute l’étendue du territoire national pour marquer l’évènement. Au stade municipale de Sokodé , une grande prière a été dite en présence de l’ambassadeur OURO Sama SAD,du Colonel Adoyi Essowavana,de l’honorable ISSA ‘TOURE Salahaddine et de plusieurs autres autorités civiles, militaires traditionnelles.

Le jeûne du Ramadan est l’un des cinq piliers de l’Islam. Il consiste à s’interdire par piété, de manger, de boire, de fumer et d’avoir des relations sexuelles. Il prend fin par la Zakat-Al Fitr, qui est une aumône obligatoire dont chaque musulman doit s’acquitter avant la fin du Ramadan pour valider son jeûne et se purifier des péchés, des abus et des manquements passés. Les autres piliers sont la profession de foi, la prière, la Zakat (aumône accordée aux pauvres) et le pèlerinage à la Mecque pour ceux qui en ont les moyens.

Ils sont plusieurs milliers de fidèles musulmans à avoir assisté à la grande prière qui s’est tenue ce mercredi 10 avril 2024. La prière a été conduite par l’Imam de la Mosquée Centrale de Sokode El adj BATAKPALI Alikamatou Toure, qui n’a pas manqué d’exhorté tous les fidèles musulmans à plus de foi et de discernement.

L’Imam dans son intervention a indiqué que « Le mois du Ramadan est venu nous corriger et nous changer,tout en indiquant que le moi prend fin par la Zakat-Al Fitr, qui est une aumône obligatoire dont chaque musulman doit s’acquitter avant la fin du Ramadan pour valider son jeûne et se purifier des péchés, des abus et des manquements passés.

Que vous soyez pratiquants ou non, le Coran vous appelle à répondre à l’appel de Dieu. Il faut lutter contre la pudeur, pas seulement vestimentaire mais aussi spirituelle ainsi qu’intellectuelle. Qu’Allah inspire le Chef de l’État et le gouvernement pour le bonheur du peuple togolais ».

Le présidents préfectoral de l’Union musulmane de Tchaoudjo (UMT)   El-Hadj Katakpao Sagnadou,  à mentionné que l’Aid El-Fitr est une fête de partage et de solidarité. Ils ont saisi cette occasion pour supplier Allah de bénir tous ceux qui ont assisté la communauté musulmane durant cette période de jeûne, notamment le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé dont les dons se renouvèlent chaque année,il n’a pas manqué d’inviter leur coreligionnaire à cultiver la paix, la non-violence, la tolérance et le pardon. Ils ont également demandé aux musulmans de rester unis dans la prière afin que le processus électoral enclenché puisse se dérouler dans un climat de paix et sans violences armées.

Yassir T.

.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS