HomeSOCIETEASSOLI/Chefferie traditionnelle: Cérémonie de Remise de Six Arrêtés de Reconnaissance aux chefs...

ASSOLI/Chefferie traditionnelle: Cérémonie de Remise de Six Arrêtés de Reconnaissance aux chefs des villages du canton de Koumondè.

Le samedi 2 mars à l’EEP de Koumondè, dans la préfecture d’Assoli six (6)chefs des villages du canton de Koumondè ont récu leurs arrêtés de reconnaissance, de leurs désignations par voie coutumière.

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre  des travaux Publics, Mme Kassah-Traoré Zouréhatou, du préfet d’Assoli, Ouro-Gouroungou Horoumila, des deux députés de la préfecture, les maires des trois communes, des cadres d’Assoli des filles et fils du canton de Koumondè, des représentants des OSC et des autorités administratives, politiques, traditionnelles, religieuses militaires et paramilitaires.

Il s’agit des chefs Bodé Aboukérim de Bola, Issa Saliou de Bou-Woro, Tchédré Banna de Bouziré, Batcha Awali de Katchaladè, Tchamouza Soulémana de Kolina et Bodé Bassirou de Soré.

En les remettant leurs arrêtés de reconnaissance au nom du ministre de l’administration territoriale, le préfet d’Assoli les a rappelés quelques-unes de leurs attributions à savoir veiller au respect des coutumes.Il les a aussi invités de veiller au respect des coutumes et de superviser les  cérémonies, prières et rites de leurs terroirs pour l’épanouissement des populations et pour la sauvegarde de l’identité culturelle de leurs villages.
« Vous disposez aussi du pouvoir d’arbitrage et de conciliation des parties en matière coutumière en vue de préserver l’harmonie et la cohésion sociale. En votre qualité d’auxiliaires de l’administration, vous devez informer vos administrés des lois de la république, des décisions et instructions du gouvernement » a ajouté le représentant du pouvoir central.

M. Ouro-Gouroungou, préfet leurs a soulignés qu’ils ont obligation d’entretenir les relations de franche collaboration avec la justice sur des questions foncières et les infractions de droit commun.  Les crimes, les actes de violence, de viol, les trafics d’enfants et autres infractions pénales doivent être transmis à la justice pour être traités.
Il leurs a enfin  exhorté a être le modèle de leurs communautés, d’être impartial, juste, conciliateur, incorruptible et modéré dans leurs paroles, de s’entourer de leurs notables dévoués et avoir une grande écoute de leurs administrés et d’être soucieux du développement de leurs localités.
Mme le ministre des travaux publics a transmis à la population du canton de Koumondè la salutation fraternelle du chef de l’Etat Faure Gnassingbé et a invité la population à la vigilance et de voter pour les candidats du parti UNIR pour les prochaines élections électives et régionales.


Le chef du canton de Koumondè Amadou Rassirou et le porte-parole de la population du canton de Koumondè, Bouraïma Akondo Moukaïla ont remercié le chef de l’Etat et son gouvernement pour la paix et la cohésion qui règne dans le pays. Ils ont invité la population a être reconnaissante des réalisations du chef de l’Etat en matière du développement et de la lutte contre la précarité.

Le porte-parole des récipiendaires, Issa Saliou a exprimé sa gratitude aux populations des six villages et surtout au président Faure Gnassingbé pour la confiance placée en eux et pour sa politique de revalorisation de la chefferie traditionnelle.


La remise des arrêtés portant reconnaissance par le préfet d’Assoli et par la remise des cadeaux de Mme le ministre Kassah-Traoré par le député Bodé Inoussa aux six chefs de village ont marqués la fin des cérémonies.

Yassir TCHAKPIDE.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS