HomeSOCIETEASSOLI: Les conducteurs de taxi-motos des trois communes de la préfecture, sensibilisés...

ASSOLI: Les conducteurs de taxi-motos des trois communes de la préfecture, sensibilisés sur la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent.

Les conducteurs de taxi-motos des communes d’Assoli, étaient là cible d’une sensibilisation lors d’une session de rencontre tenue le jeudi 28 février 2023, au nouveau centre culturel de Bafilo.

Organisée par le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, cette session de formation et de sensibilisation a été animée par une délégation du Comité Interministériel de Prévention et le Lutte Contre l’Extrémisme Violent (CIPLEV), conduite par M. MAYABA Lasmalaba, inspection de commerce.

Placée sous le haut patronage de son excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBÉ, Président de la République, la cérémonie d’ouverture de ladite session de sensibilisation a été présidée par le Préfet d’Assoli, président préfectoral du CIPLEV, en présence des trois maires des communes d’Assoli, des FDS et du personnel d’appui au CIPLEV Assoli.

Cette séance de sensibilisation vise à réveiller les consciences des conducteurs de taxi-motos d’Assoli, sur ce qu’est l’extrémisme violent et le terrorisme, ainsi que leur rôle en tant que conducteur de taxi-motos dans la prévention et la lutte contre ce fléau qui menace aussi le Togo.

Dans son mot de bienvenue à la délégation et aux participants, le maire Assoli1, M. ABOU-BAKARI N. Salissou, a salué l’initiative avant de remercier le chef de l’État pour ses multiples efforts en matière de prévention et de lutte contre ce fléau puis expliquer pourquoi les conducteurs de taxi-motos sont une fois encore la cible de cette séance de sensibilisation.

Dans son discours d’ouverture, le préfet d’Assoli a tenu a remercié à travers le CIPLEV, les plus hautes autorités du pays, pour ces multiples séances de sensibilisation dans la préfecture d’Assoli, dans le but de lutter et d’éradiquer ce fléau dans nos sociétés.

Il a en outre, témoigné toute sa gratitude au chef de l’État pour l’intégration de la préfecture d’Assoli dans la réalisation du PURS puis, expliqué aux conducteurs de taxi-motos, le contenu de la mise en œuvre de ce programme dans la préfecture notamment, la réalisation des infrastructures, des ponceaux, l’électrification de certaines villages et la modernisation des voies de communications qui d’ailleurs leurs permettront d’avoir facilement accès à tous les villages et contrés de la préfecture.

Différentes présentations ont meublé cette rencontre notamment celle relative au rôle des conducteurs de taxi-motos dans la prévention et la lutte contre ce fléau, présentée par, M. MAYABA Lasmalaba, inspecteur de commerce.

Cette présentation a permis aux conducteurs de taxi-motos de comprendre le rôle qui est le leur, dans la lutte contre ce fléau notamment, leur collaboration avec les FDS, ceci en renseignant ou informant à ces derniers, de la présence de tout individu suspect dans leur secteur d’activité. Pour ce faire, deux numéros verts notamment le 1202 ou le 1203 pour joindre les FDS dans la région de la Kara leurs ont été communiqués.

Aussi, il a saisi l’occasion pour situer l’assistance sur certains comportements à éviter pour mieux combattre ce fléau dans nos localités. Entre autres comportements à éviter : la diffusion hâtive des informations non vérifiées, l’apologie de la haine, les règlements de compte etc…

Pour leur part, les conducteurs de taxi-motos ont promis redoubler de vigilance et de collaborer au milieu avec les FDS et les autorités locales et de partager avec les autres membres, le message de bienfaisance de cette rencontre afin que ce mal ne puisse atteindre leurs communautés.

Préfecture d’Assoli
La commune Assoli1
La cellule de Comm
Le chargé_nassam

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS