HomeSOCIETETchaoudjo/Santé : Lancement officielle de la journée mondiale de la contraception...

Tchaoudjo/Santé : Lancement officielle de la journée mondiale de la contraception Edition 2023 et la Journée de réflexion avec les autorités sanitaires, politico-administratives, sur les stratégies de réduction des décès maternels et néonatals au Togo.

Le 2 novembre 2023 est organisé à Sokodé, une rencontre par le ministère de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins,c’était pour le lancement officiel de la journée de réflexion avec les autorités sanitaires et politico-administratives,ce lancement est axé sur les stratégies de réduction des décès maternels et néonatals au Togo,il est couplé de celui en différé de l’édition 2023 de la journée mondiale de la contraception.

Ce lancement c’est avec l’appui technique et financier du projet Prosanté mis en œuvre par GIZ, à travers la direction de la santé mère enfant(DSME).

Il faut noté que dans le Plan National de Développement Sanitaire (2017-2022), on retrouve déjà plusieurs stratégies dont le Système de Surveillance des Décès Maternels et Néonatale et Riposte(SDMNR)et le renforcement des Soins Obstétricaux et Neonataux d’Urgence(SONU).

Le docteur Agossou Ametepe Abram directeur de la DSME dans son intervention a expliqué que: le gouvernement a fait beaucoup.Nous avons les programmes VIH et tuberculose, la prise en charge du paludisme,le recrutement régulier du personnel de santé pour renforcer le plateau technique. Malgré ces efforts, le niveau actuel nous inquiète.Cest pour ça que nous avons voulu venir discuter avec des autorités de sokode pour réfléchir ensemble sur ce que nous pouvons faire pour améliorer la situation .

Cette rencontre était présidée par le préfet Colonel Monpion de Tchaoudjo qui qui disait :Cette situation nous interpelle tous car les décès maternels bouleversent les foyers, et met en jeux l’éducation des enfants et chacun de nous doit apporter sa propéosition pour la résolution de ce problème dans la région centrale et dans le pays. Ils étaient une quarantaine d’acteurs venus de la préfecture de tchamba, sotouboua, ces acteurs ont reçu des instructions, stratégies,aussi des plans d’action a prendre pour combattre cette situation.

La Présidente de l’Association des Sages-Femmes du Togo. (ASSAFETO) TCHAGNAOU Leïla Ladi ,a profiter interpeller toutes les sage femmes a beaucoup plus de rigueur dans le travail, que les familles aussi s’y mettent pour qu’ensemble on trouve des solutions à ce problème : Une femme que tu suis pendant la durée de sa grossesse et qui vient mourir dans tes mains, face à cette situation nous sommes très inquiets.

SEIDOU Djamilou.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS