HomeSOCIETESOCIÉTÉ/ Lancement du Plan Climat-Energie des Quatre communes(Tchaoudjo 1,2,3 et 4) à...

SOCIÉTÉ/ Lancement du Plan Climat-Energie des Quatre communes(Tchaoudjo 1,2,3 et 4) à Sokodé.

Lemardi 4 juillet à Sokodé, dans la commune de Tchaoudjo 1, a l’hôtel Nassam’s est lancé le plan d’action pour l’accès à l’énergie durable et pour le climat (PAAEDC) des quatre communes de Tchaoudjo (Tchaoudjo 1, 2, 3 et 4), espèrent mobiliser près de 30 milliards FCFA sur 5 ans, pour l’accès à l’énergie durable, dans le cadre du Plan d’Action pour l’Accès à l’Énergie Durable et pour le Climat (PAAEDC) dans les communes de Tchaoudjo.


Le budget total des actions est estimé à 29 milliards 739 millions de FCFA dont environ 19 milliards FCFA destinés à l’adaptation, 1 milliard FCFA aux mesures d’atténuation, et 8 milliards FCFA à l’accès à l’énergie.

Le projet est un financement de l’Union européenne (UE) au titre de son soutien à la Convention des maires pour l’Afrique subsaharienne (CoM SSA), le PAAEDC est un plan quinquennal sur la période de 2023 à 2028 qui vise à orienter les actions des communautés en matière d’adaptation et d’atténuation aux changements climatiques ainsi que de l’accès à l’énergie des populations. Il résulte de l’engagement des autorités communales de Tchaoudjo à la construction d’une économie résiliente qui protège leurs populations vulnérables.

Ce plan d’action est basé sur un inventaire de référence des émissions de gaz à effet de serre, une évaluation de l’accès à l’énergie et une évaluation des risques et de la vulnérabilité du territoire. Il dispose d’une assise scientifique qui a permis d’identifier les principaux enjeux auxquels les quatre communes de Tchaoudjo doivent faire face et de proposer des solutions adaptées et concertées.

Le ministre de l’environnement Folly Bazi a été représenté à la rencontre  par la directrice des ressources forestièresd’Amah Lydi Atutonu, en présence des maires de Tchaoudjo 1,2,3 et 4 , du préfet de Tchaoudjo, MOMPION Matéindoui ainsi que de l’Ambassadeur de France au Togo, Augustin Favereau,et les délégations en présence des autorités politiques et administratives, des autorités locales, traditionnelles et religieuses, des partenaires techniques et financiers, et des acteurs de la société civile.

Au nom de tous ses paires, le maire de Tchaoudjo 1, Korodowou Ahini-Mankana, a, appelé à l’engagement de tous pour l’exécution de ce PAAEDC qui « contient des actions concrètes et ambitieuses portant sur les priorités de nos territoires, notamment l’énergie stationnaire, le secteur du transport, celui des déchets, la gestion des ressources en eau, l’assainissement, l’agriculture, l’élevage et la foresterie nécessaires à l’atténuation des effets du changement climatique, nous plaçant ainsi dans une démarche durable et écoresponsable ».

Le préfet de Tchaoudjo le Colonel MONPION dans dans son intervention à dit que: « L’ambition de l’état est de faire en sorte que les communes soient sensibilisées sur les questions d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques sur l’accès à l’énergie et la comptabilité carbone. Il s’agit de planifier les enjeux des territoires en matière de changement climatique et de planifier des stratégies opérationnelles afin de permettre aux collectivités territoriales d’aborder l’ensemble de la problématique énergie et climat sur leurs territoires tout en raisonnant que, c’est le pourquoi il affirme son plein soutien aux communes de Tchaoudjo pour l’élaboration de ces plans dont les actions concrètes permettront d’assurer une résilience et le développement durable du territoire.» 

Mme Atutonu Amah a souligné a remercié les partenaires techniques et financiers, la CoM SSA, l’UE et Expertise France, qui ont appuyé les communes dans l’élaboration de ce PAAEDC,tout en assurant de l’accompagnement du gouvernement dans la mise en œuvre de ce plan. Elle n’a pas manqué de souligner qu’en s’engageant dans une démarche d’élaboration d’un PAAEDC, les communes de Tchaoudjo verront leurs actions aux priorités du gouvernement en matière de lutte contre les changements climatiques.

;L’ambassadeur de France au Togo, Augustin Favereau a réitéré l’engagement de son pays « à accompagner Tchaoudjo et toutes les communes au Togo dans l’élaboration de leurs stratégies de lutte contre le changement climatique, de leur politique environnementale puisqu’il s’agit d’un enjeu majeur pour le Togo, majeur pour le continent africain et majeur pour la planète entière ».

Yassir T

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS