HomeSOCIETEENVIRONNEMENT/Tchaoudjo: Lancement Officiel Du projet -Conservation de la diversité biologique de la...

ENVIRONNEMENT/Tchaoudjo: Lancement Officiel Du projet -Conservation de la diversité biologique de la montagne Dibidjo à Afadadè et des berges de la rivière Kalo d’Avadadè dans la Commune 4.

Le vendredi 12 mai à Afadadè, dans la commune Tchaoudjo 4, à eu lieu le lancement du projet « Conservation de la diversité biologique de la montagne Dibidjo à Afadadè et des berges de la rivière Kalo d’Avadadè ».



Ce projet s’inscrit dans le cadre de son programme de protection de l’environnement de l’ONG(CAV). Il est financé par le Programme de microfinancement du fonds pour l’environnement mondial (PMF/FEM), fruit de la coopération entre le Togo et le Programme des nations unies pour le développement (PNUD).Le projet est évalué à 21.000.000 FCFA, et est piloté par l’ONG Club des amis du village (CAV).




L’objectif global de ce projet est de Contribuer à la gestion durable des écosytèmes forestiers au Togo.Le lancement va permettre d’informer les communautés, les parties prenantes et les autorités sur les objectifs et les activités du projet.


Il faut retenir que ce lancement va renforcer la viabilité des écosystèmes fragiles des flancs de la montagne Dibidjo et des berges de la rivière Kalo par des actions d’enrichissement et de reboisement de 100 hectares.


Pour une gestion efficace et durable des ressources naturelles dans la zone,le projet va accompagné les communautés d’Afadadè et d’Avadadè à développer des activités vertes génératrices de revenus (apiculture et maraichage).



M. Gbele Guewe Djobo Ousmane,
coordinateur de l’ONG CAV, dans sa prise de parole a affirmé que la zone du projet était marquée autrefois par de vastes superficies de terres boisées avoisinant une superficie de 1000 ha. « Il y a des décennies, ces deux zones autrefois constituaient presque les microclimats et les zones d’approvisionnement des produits fruitiers de ces localités. Mais il faut relever que ces terres connaissent aujourd’hui une dégradation poussée, conséquences des activités humaines », a-t-il ajouté.



Le coordinateur a indiqué que c’est dans ce contexte qu’à la demande des autorités communales de Tchaoudjo 4 ce projet a été conçu, tout en soulignant que le projet vient aider à combattre les changements climatiques dont les conséquences sont éprouvantes pour les populations.



Le représentant du préfet de Tchaoudjo, Tchagnao Kpegouni
a remercié le PMF/FEM pour le financement de ce projet qui contribuera à la gestion durable des écosystèmes forestiers au Togo.Il a
salué ce projet qui rime avec le programme national de reboisement du ministère de l’Environnement qui préconise la plantation d’un milliard de plants en 2030. Il en général et dans la zone du projet en particulier.


Le Cdt. Koba Kotchikpa représentant du directeur régional de l’Environnement, et le secrétaire général de la commune Tchaoudjo 4, Seydou Agba ont convié les populations à s’investir dans les activités du projet pour un bon rendement.

DJEMILOU P.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS