HomeSOCIETECULTURE/Togo:« Coriti », fête traditionnelle annuelle a été célébrée dans le canton...

CULTURE/Togo:« Coriti », fête traditionnelle annuelle a été célébrée dans le canton de Soudou, dans la commune Assoli 3 le 18 décembre 2022 par ses natifs.

Soudou, localité situé à 12 Km à l’est de Bafilo a retrouvé ses filles et ses fils à l’occasion de ce rendez vous annuel et ce après 2 années consécutives de rupture pour cause de la Covid-19 et les restrictions qu’elle a imposées aux sociétés.

Plusieurs autorités politiques et administratives étaient présentes. La ministre des Travaux publics, Kassa-Traoré Tchakondo Zouréatou et le préfet d’Assoli, Ouro-Gouroungou Horoumila, les deux députés de la préfecture, les maires des trois communes et bien d’autres. Également étaient présentes, des autorités religieuses et traditionnelles , des forces de l’ordre et de sécurité, les cadres natifs du milieu et des délégations venus du pays voisin le Bénin.

Cette édition est placée sous le thème : « Développement de ma commune, quelle est ma contribution ?».

« Coriti », fête de moisson est une occasion de retrouvailles des filles et fils du canton de Soudou tous les ans afin de réfléchir et de participer à la construction et au développement de leur localité dans l’union et la solidarité.
Selon le président du comité d’organisation, Adam Esso Nouroudine, les origines de « Coriti » remontent au moment où l’homme a connu l’existence d’une force suprême et protectrice. Il a ajouté que leurs ancêtres, migrants de la préfecture de la Kozah ont su pérenniser les pratiques Kabyè de leur origine.


M. Adam a précisé que « Coriti » est un ensemble de cérémonies d’invocations et de prières aux divinités et surtout au Dieu Tout Puissant dirigées par le Chef rituel « Tcha Coroudou », demandant une bonne pluviométrie, des récoltes abondantes, la bonne santé, le bien être, la paix et la sécurité ainsi que la protection contre les catastrophes naturelles.


Il a aussi dit que le canton de Soudou est un grand grenier qui approvisionne toute la préfecture d’Assoli, les préfectures sœurs de Tchaoudjo et de la Kozah ainsi que le Bénin.

Le chef de canton de Soudou, Ouro-Djobo Safiou a remercié le chef de l’Etat et l’ensemble de son gouvernement pour la paix instaurée dans le pays qui permet à chaque peuple de s’épanouir dans sa culture.

Cette édition de « Coriti » a été marquée par une prière musulmane, des contes et légendes, une marque des us et coutumes Kabyè et Tem, la danse traditionnelle « Avara » à travers les artères du village, la lutte (Dila) qui marque l’apothéose est une évaluation de la vaillance et de la détermination des jeunes filles et garçons qui pourront défendre leur peuple en cas d’agression.

La cérémonie a pris fin par la visite d’une foire « Coriti » produits agricoles de la localité par les autorités, un match de football entre Essowazina FC de Soudou et Akaradè (Bénin) et par la lutte traditionnelle entre les jeunes garçons du canton de Soudou et ceux du Bénin ; une lutte remportée par les jeunes de Soudou par 23 à 17 dont six matchs nuls.

Le rendez vous est pris à l’édition prochaine avec la même envie et volonté de parfaire l’organisation en se basant sur les recommandations du bilan de cette édition qui est déjà un succès.

Yassir T.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS