HomeSOCIETESOCIETE/Assoli:Célébration de la fête Traditionnelle « Kamaka » Edition 2022 à...

SOCIETE/Assoli:Célébration de la fête Traditionnelle « Kamaka » Edition 2022 à Bafilo.

La célébration de la fête traditionnelle « Kamaka » édition 2022 du peuple Tem de la préfecture d’Assoli et de ses environs, a été célébrée le samedi 17 décembre à Bafilo, en présence du premier ministre, chef du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé.

Bonne Lecture chez vous

Cette année la fête KAMAKA est placée sous le thème : « Kamaka, facteur d’unité et de développement de notre préfecture », la manifestation de cette édition 2022 s’est déroulée en présence des ministres, Atcha Dédji Affoh, Foli-Bazi Katari, Kakan Malik Natchaba, Mme Zouréatou Tchakondo-Kassa Traoré et Myriam Dossou-d ’Almeida, des députés à l’Assemblée nationale, des préfets de la région de la Kara, des autorités administratives, politiques, traditionnelles et religieuses, des cadres natifs de la préfecture et fils et filles d’Assoli du Togo et d’ailleurs.

Voici la signification de la fête KAMAKA:
KAMAKA est la fête  traditionnelle des des Tem de Bafilo elle est célébrée chaque année et dans la troisième semaine de décembre, « Kamaka », est une fête des moissons elle  est célébrée pour remercier Dieu et les mânes des ancêtres pour les récoltes de chaque campagne agricole et une identité culturelle du peuple Tem, de jouissances populaires et de l’exposition des récoltes des populations d’Assoli.M.Tchakondo Langobou Sibalawè Tcha, président de l’organisation a dans son intervention indiqué que « Kamaka » est fêtée depuis les temps immémoriaux par leurs ancêtres vers le 17 siècle, sa célébration au niveau préfectoral s’est officialisée qu’en décembre 1987. Et dès lors, elle continue d’être célébrée jusqu’ à nos jours.Selon lui, le non de la fête « Kamaka », est l’équivalent du mot « Hamac », qui est un moyen de transport ancestral fabriqué à base de fibres de raphia qui servait à transporter l’autorité traditionnelle pendant la fête des moissons.
Cest pourquoi à l’occasion de ce moment solennel de la fête des moissons, le chef traditionnel se fait transporter dans ce « Hamac » pour une tournée au sein de sa population afin de s’assurer de la paix qui y règne, s’enquérir de l’état des récoltes, et encourager à produire davantage.

Le ministre Affoh Atcha Dédji représentant du ministre de la Culture, s’est félicité de l’organisation de la fête « Kamaka » qui permet aux fils et filles d’Assoli de se ressourcer dans la tradition.Il a indiqué que cette tradition est en cohérence avec la dynamique du chef de l’Etat dans tous les secteurs d’activités en vue de la poursuite et de l’atteinte de l’objectif de l’émergence à l’horizon 2030,tout en  remerciant le peuple Tem pour  cette fête de retrouvaille qui est une occasion pour réfléchir sur les problèmes de développement  de la préfecture et pour le raffermissement de l’esprit de cohésion qui doit guider les actions pour  la consolidation de l’unité nationale.

L’édition 2022 de la fête « Kamaka » a été marquée par une prière musulmane à la grande mosquée de Bafilo, une manifestation des peulhs résidents dénommée « Godja », la parade des chevaux, la dégustation des mets traditionnels, la prestation des groupes folkloriques du terroir Tem, la danse des femmes « Gôrôgôr » pour exhiber les pagnes traditionnels de toutes les couleurs et de passages de plusieurs groupes d’ethnies résidents dans la préfecture.

Dans l’intervention du chef  canton de Bafilo, Karim Abdoulaye il n’a pas manqué de remercier le chef de l’Etat pour la paix instaurée dans le pays qui permet à chaque peuple de s’épanouir dans sa culture. Il a indiqué que le peule Tem reste fidèle au respect de la hiérarchie, l’ordre et la discipline qui sont gage du développement.

Yassir T.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS