HomeSOCIETEHommage à Aboubakar Lopez AGOROH (Sèmoh).

Hommage à Aboubakar Lopez AGOROH (Sèmoh).

Aussitôt annoncée, la nouvelle comme une traînée de poudre se répand avec des vagues d’émotions allant de la grande amertume aux regrets de la perte d’un homme vertueux au grand coeur, un grand homme.

Parents, amis très proches, collaborateurs de plusieurs domaines, et même certains inconnus, pleurent la disparition de Lopez. Son humilité qui n’avait pas de pareille l’a rendu très proche de l’homme. Avec ses forces et ses faiblesses, intrépide, téméraire parfois, très souvent sage, il a conquis le coeur d’innombrable personnes à travers le monde. L’autre passe en premier chez lui, Aboubakar Lopez AGOROH pensait réellement que sa liberté doit s’arrêter là où devrait commencer celle de l’autre.

Féru de la lecture des oeuvres en rapport avec la révolution politique, il est très captivant quand il aborde la question politique. Beaucoup qui se sont lancés dans une certaine dimension dans la politique et la révolution ont eu à considérer sérieusement ses points de vues.

Passionné du football, l’As Saint Etienne en France restera une attraction particulière pour lui.
Avant tout, guerrier de Tchaoudjo, « Sèmoh », comme on pouvait le surnommé, il fut joueur dans les années 90, ensuite fan inconditionnel de ce club mythique de chez lui à Tchaoudjo.
Il va d’ailleurs amorcer la mise en place d’une structure orientée dans la réflexion sur le développement du sport au Togo en général et du football en particulier avec la création de l’O.Na.Pro.S.T (Organisation Nationale pour la Promotion des Sports au Togo), association portée sur les fonts baptismaux le samedi 20 juillet 2019 à Sokodé avec sa présence effective. Son siège se trouve à Sokodé au quartier Didaurè.

Les hommages, reconnaissances et témoignages n’en finissent pas sur la toile et partout. En vérité, le séduisant prince de Kparatao nous a été arraché subitement à notre affection et de nos grandes attentes de lui surtout que très peu a su qu’il a combattu courageusement une maladie qui l’a affaibli jour après jour avant de rendre son dernier souffle le mercredi 8 juin 2022 dans sa 58 ème année à l’hôpital de Düsseldorf.

Il ne devrait pas en être autrement que de rapatrier sa dépouille au pays, ce fut sa volonté et celle de sa famille. Tout un monde venu de partout s’est déplacé sur Düsseldorf en Allemagne ce samedi 18 juin 2022 à la mosquée Masjid Omar pour la prière Djanaazat et un dernier hommage au défunt avant son rapatriement au Togo pour son inhumation.

Aboubakar Lopez AGOROH (Sèmoh), Que brille éternellement à tes yeux la lumière sans déclin.

Va en paix et que les portes de Fridaus te soient ouvertes à tout jamais.

Amine.

Baalidjam T.M

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS