HomeSOCIETETchaoudjo : Apothéose du projet « Femme-Sport-Santé » après trois moi d'activité...

Tchaoudjo : Apothéose du projet « Femme-Sport-Santé » après trois moi d’activité à Sokodé.

Placé sous le thème : « Femmes changez votre style de vie par la pratique des activités sportives », projet lancé le 9 mars à Sokodé c’est une initiative de l’ONG Tama ‘de et l’Association des Femmes Musulmanes Unies pour la Compassion, l’Amour et la Bienfaisance (AFMUCAB), en collaboration avec la commune de Tchaoudjo 1 et le ministère des Sports et de Loisirs, avec l’appui financier de la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES),ce projet : « Femme-Sport-Santé » est arrivé à son terme le samedi 11 juin à Sokodé après trois mois d’exécution.

Le projet a pour but d’amener les femmes les femmes à pratiquer le sport pour se maintenir en forme, afin d’éviter certaines maladies et être en bonne santé pour pouvoir vaquer aisément à leurs activités génératrices de revenus (AGR).

L’apothéose a été marquée par un match entre les femmes et un autre par les filles composé des apprenties et d’élèves, des témoignages et remerciements et par une réjouissance populaire.

Il est a noté la directrice de l’ONG TAMA’DE, Mme Gnon Tilati Ladi, la présidente de l’AFMUCAB, Ouro-Wassara Wébi, le directeur régional des Sports et Loisirs du centre Aloua Mazamisso et plusieurs personnalités ont pris part à l’apothéose de ce projet.

Après avoir donné le coup d’envoi des deux rentres, le maire de la commune Tchaoudjo 1, Korodowou Ahini Mankana a félicité tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de ce projet et remercié la Francophonie pour les multiples appuis en faveur des jeunes filles et femmes de sa commune à travers la CONFEJES.

Il a indiqué que  le chef de l’Etat avait déjà mis en place des programmes visant à l’amélioration de la santé des jeunes filles et femmes du pays dont le programme WEZOU et souligné que ce projet sera un ciment de cette nouvelle ère à laquelle tous doivent apporter une pierre pour briser l’abcès coutumier et religieux qui ne permet pas aux femmes de pratiquer les activités physiques et sportives.

Le coordinateur du projet, Djéri Kossi Michel a dit que durant trois mois, les femmes et jeunes filles de la commune à travers la marche, le fitness et le football ont profité des bienfaits de la pratique des activités physiques et sportives. Il a invité les bénéficiaires du projet à continuer les activités chaque weekend après l’apothéose.

Mme Bagna Richala, l’une des bénéficiaires de ce projet a témoigné avoir perdu plus de 10 kg après les trois mois et cité d’autres bienfaits sur sa santé à travers ce projet.

Elle a invité les femmes qui n’ont pas eu la chance d’assister au sport chaque weekend de leur emboité le pas.

Yassir.T

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS