HomeSOCIETETchaoudjo/Sensibilisation sur les Grossesses Précoces en Milieu Scolaire aux Jeune Filles des...

Tchaoudjo/Sensibilisation sur les Grossesses Précoces en Milieu Scolaire aux Jeune Filles des Colleges.

25 jeunes filles âgées de 14 à 18 ans issues de 10 collèges et lycées de la commune de Tchaoudjo 1 ont été sensibilisées le mercredi 1er juin à Sokodé, sur les grossesses précoces en milieu scolaire.

Placé sous le thème : «Zéro grossesses précoces en milieu scolaire dans la commune de Tchaoudjo 1 », ce projet est initié par l’Association des Femmes Musulmanes Unies pour la Compassion, l’Amour  et la Bienfaisance (AFMUCAB) et financé par la Mairie de Nürnberg de l’Allemagne.

Il vise à aider jeunes filles de la région centrale en général et en particulier celles de la commune de Tchaoudjo 1 qui subissent des violences sexistes et de promouvoir l’égalité du genre à travers les sensibilisations et de réduire le taux de grossesses précoces auprès des jeunes filles des collèges et lycées.

Il s’agit également de travailler pour une cohésion sociale et de favoriser le vivre ensemble chez les bénéficiaires et de prendre en charge des jeunes filles victimes des grossesses précoces.

Au cours de cette sensibilisation, la chargée de communication à l’ONG Appui au Développement et à la Santé Communautaire (ADESCO), Mme Lamkoudjoou Mèlèssiwè a entretenu les participantes sur la thématique de la santé sexuelle et reproductive notamment le comportement à adopter en face d’un garçon, le cycle mensuel, l’abstinence et sur les maladies sexuellement transmissibles.

 De son côté la présidente de l’AFMUCAB, Mme Wébi Ouro-Wassara a indiqué qu’au cours de l’année 2020-2021, 1244 filles ont abandonné l’école en raison de grossesses précoces dont 120 dans la région centrale. Ces chiffres, ressortent d’une note rendue publique en janvier 2022 par le Ministère des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat qui bénéficie de l’appui de l’UNICEF a-t-elle précisé.

Elle a aussi ajoutée que ce phénomène à beaucoup d’inconvenants à savoir les risques de mortalité maternelle liés à la grossesse ou l’accouchement, les jeunes mères sont également susceptibles de contracter des infections  sexuellement transmissibles et de développer des effets psychologiques préjudiciables à leur santé. Elle également cité des sanctions sociales importantes, qui ont pour conséquences l’isolement, la perte d’estime de soi et la dépression.

Mlle Téga Yaa, élève au Complexe Scolaire Philadelphie de Sokodé, a au nom des participantes remercié AFMUCAB et la Mairie de Nürnberg pour cette sensibilisation qui va leur permettre d’éviter de ces genres de pièges. Elle et ses amies ont promis sensibiliser à leur tour les camarades d’école à leur retour.

Yassir.T

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS