HomeSOCIETEAssoli : Lancement des activités de dépistage et de prise en charge...

Assoli : Lancement des activités de dépistage et de prise en charge de la cataracte à Bafilo.

Le lundi 11 avril à Bafilo, la cérémonie de lancement des activités de dépistage et de prise en charge gratuit de la cataracte s’est déroulée dans le cadre du projet de chef de l’Etat, Faure Gnassingbé : « Zéro cataracte », vont permettre à toutes les personnes, à toutes les couches mêmes les plus défavorisées ou les plus reculées de bénéficier des soins efficaces y compris la chirurgie de la cataracte et ceci gratuit.

Ces interventions qui vont se dérouler du 11 au 30 avril, vont se tenir dans presque toutes les formations sanitaires de la préfecture. Au Centre Hospitalier Préfectoral de Bafilo, la prise en charge est assurée par deux agents de santé des Forces armées togolaise (FAT) venus de Lomé et de Kara.

Selon le docteur, Redah Baréma, Directeur Préfectoral de Santé (DPS) d’Assoli, l’œil, qui est l’organe de la vue est très indispensable pour le vécu quotidien. Sans l’œil, nous sommes physiquement réduits et l’on ne pourra rien faire correctement ou avec précision a précisé docteur Redah.

Il a indiqué que les maladies des yeux en général et plus particulièrement celles de la cataracte existent dans la préfecture puisque les agents de la santé reçoivent certains de ces cas lors des consultations et sans trop de solution ; les patients sont souvent orientés vers notamment le CHR ou le CHU-Kara car les services spécialisés des yeux ne sont pas disponibles dans les formations sanitaires d’Assoli.

Docteur Redah a souligné que la plupart de ces patients référés n’y arrivent pas à aller dans les services où ils sont référés pour parfois par manque de moyens financiers ou la distance à parcourir. Il a aussi dit que sans une prise en charge, nombreux évolueront vers la cécité totale ou une perte totale de la vue.

Il a salué vivement ce projet du chef de l’Etat dont la vision est d’aller vers une Couverture Sanitaire Universelle (CSU) et pour cette opportunité qu’il a offert aux centres de formations sanitaire de bénéficier des actes médico-chirurgicaux pour le bénéfice de la population.

Les députés à l’assemblée nationale, Abdoulaye Adjaratou et Bodé Inoussa, du préfet d’Assoli, Ouro-Groungou Horoumila, les maires des trois communes et leurs conseillers, les autorités traditionnelles, religieuses et de force de l’ordre et de sécurité,ont pris part aux cérémonies.

La cérémonie a pris fin par la visite des installations par les autorités locales de la préfecture.

Yassir.T

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS