HomeSOCIETETchamba: Des violences à Koussountou entre Peuls et Autochtones Apres un Viol...

Tchamba: Des violences à Koussountou entre Peuls et Autochtones Apres un Viol Suivie d’un Mort.

Le lundi 7 février à Koussountou, suite aux attaques contre les peulhs nomades après un viol suivi de meurtre d’une dame dans le milieu depuis le samedi 5 février.Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Gal Yark Damehane et son collègue des Transports routiers, ferroviaires et aériens, Atcha Dedji Affoh ont rencontré la population de la commune de Tchamba 2.

 C’était en présence du préfet de Tchamba, Issaka Laguebande et des maires des trois communes de la préfecture, que les ministres mandatés par le chef de l’Etat sont venus évaluer la situation, inviter les populations au calme et présenter leurs condoléances aux familles endeuillées.

Les faits remontent au samedi 5 février, au matin, où un corps d’une femme, violée puis assassinée a été découvert dans le village de N’kognon dans le canton de Koussountou. Pris de rage, les jeunes ayant immédiatement indexé les peulhs
transhumants, souvent auteurs de ces actes, se sont attaqués aux troupeaux de bœufs et
aux biens de ceux-ci dans le milieu. Ces atrocités ont causé la mort d’un peulh et de nombreux dégâts, notamment une centaine de bœufs tués, 25 cases des peuls incendiées, des habitations saccagées,d’une dizaine de personnes portées disparues, plusieurs blessés, Plusieurs centaines de personnes, dont la plupart sont des enfants, se sont déplacées.

 
Les ministres ont condamné tour a tour ces actes de violence de par et d’autre toyt en exhortant la population au calme et à la collaboration avec les forces de sécurité afin de leur permettre de rechercher et trouver les auteurs de ce crime odieux.les populations dans leurs interventions ont promis œuvrer pour que tels actes ne se reproduisent plus,en s’engageant à tout prix a preserver  un climat de paix dans leur canton.

 Elles se sont engagées à préserver à tout prix le climat de paix et le vivre ensemble dans leur canton en acceptant  collaboré  à l’avenir avec les forces de sécurité.

Yassir T.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS