HomeSOCIETETchaoudjo / Organisation des Journées Promotionnelles de Riz Local (JPRL) 2021 au...

Tchaoudjo / Organisation des Journées Promotionnelles de Riz Local (JPRL) 2021 au Togo.

La Fédération Nationale des Coopératives de Producteurs de Riz du Togo (FNCPR) avec le soutien de la Coordination Togolaise des Organisations paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP) et le gouvernement togolais et appuyées par le Cadre Régional de Concertation des Organisations de Producteurs de Riz de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA), ont organisées  les Journées Promotionnelles du Riz Local (JPRL) 2021 au Togo,ces journées se situent dans le cadre du mois de consommer local observé chaque octobre au Togo,c’était le jeudi 23 et le vendredi 24 décembre 2021 par une exposition des stands à Sokodé.

L’objectif de ces journées est de contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Togo. Il s’agit spécifiquement d’échanger sur le riz local et la stratégie nationale de production   de ce riz, de sensibiliser les consommateurs sur la qualité du riz local, ses fermes et caractéristiques sur le marché national et faciliter la mise en relation entre producteurs et transformateurs et entre transformateurs et consommateurs.

Ces rencontres visent également à primer les trois meilleures unités de transformation de riz usiné et les trois meilleures coopératives de riz étuvé, sur la base des critères définis par le comité de pilotage et de renforcer les capacités des femmes étuveuses sur les bonnes pratiques de fabrication et d’hygiène.

Le directeur régional de l’Agriculture du centre, Djobo Solizamon a indiqué que son ministère soutien différents filières dont la production du riz. Il a souligné que la demande intérieure du riz est très forte mais la production est très faible et ne produit que 32% de la demande.

Il a invité les producteurs à accroitre leur production et à sélectionner les semences de qualité pour concurrencer le marché international et indiqué  que ces journées entrent dans la droite ligne de la feuille de route du gouvernement.

La présidente de la coopérative « Diyozi Lam », productrice de riz « Niini » de Sokodé, Mme Tchagolé Essogbarè a énuméré plusieurs difficultés affrontées lors de la production de riz. Il s’agit du manque de magasin pour stockage, du manque de financement pour pouvoir acheter du riz et stocker et le manque d’emballage.

Pour le président national de FNCPR Togo, Mill Bawa Nouridine les importations de riz ne cessent d’augmenter chaque année passant de 74. 801 tonnes en 2010 à 194 .520 tonnes en 2019. Ainsi en 2019, le Togo a importé du riz pour une valeur de 16,7 milliards FCFA  a-t-il ajouté,tout en indiquant que, ces dernières années, le riz est imposé comme l’une des principales sources alimentaires pour la plupart des Togolais et que la demande du marché est en nette progression.

Yassir.T

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS