HomeDÉVELOPPEMENT TEMTchaoudjo : Lancement de la campagne 2021 de la promotion des alternatives...

Tchaoudjo : Lancement de la campagne 2021 de la promotion des alternatives aux intrants chimiques lancée à Sokodé.

 Du  14 au 17 décembre à la « Ferme Albarka » de Sokodé au cours d’une sensibilisation , il a eut lieu le
lancement des activités de la campagne 2021 de la promotion des alternatives aux intrants chimiques et la semaine des alternatives aux pesticides de synthèse.

Cette activité  est organisée par le Réseau National des Acteurs de l’Agro-écologie du Togo (RéNAAT) en collaboration avec Agronome et Vétérinaire Sans Frontière (AVSF), ces rencontres se situent dans le cadre du « Projet de promotion des alternatives aux intrants chimiques (PAIC) ».

L’objectif général de ce projet est de contribuer à la promotion des intrants organiques dans la production agricole pour fournir des aliments sains qui préservent la santé des consommateurs et de l’environnement.

Il s’agit pour les organisateurs de prévenir les risques d’utilisation des pesticides et informer les acteurs sur le cadre institutionnel existant sur la commercialisation et l’utilisation des intrants chimique de synthèse et leurs impacts.

Elle pour but également de former et de sensibiliser les coopératives de producteurs sur les différentes alternatives agro-écologiques à l’utilisation des intrants chimiques et de les faire connaitre les différentes organiques alternatifs disponibles.

Au cours de cette semaine de campagne plusieurs activités seront menées notamment une mini-conférence suivie de projection de film et d’exposition des intrants alternatifs, les émissions radiophoniques et la visite de la Ferme Albarka.

Le secrétaire général de mairie de Tchaoudjo 1, Ouro-Akondo Makani en lançant les activités de sensibilisation a indiqué que les pesticides non homologués engendrent des maladies aux consommateurs et aux producteurs. Il a salué cette initiative qui va mieux édifier la population sur les dangers liés à leurs utilisations.

Le directeur préfectoral de l’Environnement, Lieutenant Akpla Yao, la directrice préfectorale de l’Agriculture de Tchaoudjo, Mme Tchakinguena Fanta et le directeur de la « Ferme Albarka », Issifou Abdoulaye ont souligné que l’utilisation des intrants chimiques ont également des impacts sur l’environnement et l’écosystème.

Ils ont invité les participants à utiliser les intrants chimiques qui ont moins d’effets sur la santé humaine et animale et sur l’environnement.

Le président du conseil d’administration du RéNAAT, Alassane Kpèziwézou a dit qu’avant l’on pouvait conserver des aliments ou des semences jusqu’à la nouvelle saison mais l’utilisation des intrants chimiques a réduit la durée de conservation à 3 mois au plus. Il a invité les producteurs à sensibiliser à leurs tours d’autres producteurs qui ne sont pas du réseau pour se débarrasser définitivement  de ces intrants chimiques.

Le RéNAAT est un réseau thématique qui rassemble tous les acteurs responsables de fermes agro-écologiques et centre de formation, d’association et ONG, de sociétés coopératives et de producteurs individuels qui travaillent pour la promotion de l’agro-écologie.

Il a pour vision, la promotion des modes de production écologiques et durables sur l’ensemble du territoire pour la préservation des écosystèmes et mettre à la disposition des consommateurs togolais des aliments sains. Il est mis en place en juillet 2015.

Yassir.T.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS