HomeCULTURETchaoudjo/Sensibilisation sur les Comportements Inciviques à Sokodé a travers une Projection.

Tchaoudjo/Sensibilisation sur les Comportements Inciviques à Sokodé a travers une Projection.

Tchaoudjo/Sensibilisation sur les Comportements Inciviques à Sokodé a travers une Projection.

 Le samedi 04 décembre 2021 au Centre de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC) à Sokodé , a été diffusé sur les écrans, le film intitulé «  les Insurgés ».

La diffusion de ce film se situe dans le cadre des activités de l’Union avec l’appui du Fonds d’Aide à la Culture, est à l’actif de l’Union des Jeunes Artisans de Sokodé (UJAS). Ce film court métrage de 50 mn  du cinéaste togolais  Ahiawonou Komi est tourné pour sensibiliser la jeunesse et susciter en elle le civisme.

Ce film raconte l’histoire d’un groupe de jeunes dans leurs dérives comportementales à travers certains actes inciviques que nous observons aujourd’hui dans la société avec l’avènement de la démocratie. Mais à la fin  grâce au maire de la localité et ses conseillers ces jeunes ont compris et se sont mis au travail pour développer leur milieu. C’est alors que la  mairie a décidé   en collaboration avec ces jeunes  de construire des infrastructures de développement notamment  le marché, les routes, un centre de loisirs pour jeunes et autres infrastructures pour permettre aux jeunes de se prendre en charge et  s’épanouir.

 Ils ont aussi décidé de mettre au propre leur milieu à travers des travaux communautaires tels le curage des caniveaux, le balayage des rues, le désherbage des endroits touffus et l’enlèvement des ordures et dépotoirs sauvages.

Ces actes inciviques sont relatifs au rejet des ordures et des eaux usées dans la rue et dans les caniveaux, l’impolitesse, se soulager ou uriner dans la rue, le mauvais usage du portable, forcer les passagers à donner l’argent lorsque ces jeunes se mettent à arranger une rue en barrant la rue avec une corde, la bagarre dans la rue, les injures et insultes.

Lors des échanges qui ont suivi les uns et les autres  ont reconnu que ces actes inciviques entravent dangereusement le développement en général et qu’il faut vite prendre des dispositions pour les éviter afin d’avoir une jeunesse responsable.

Pour les responsables de l’Union des Jeunes Artisans de Sokodé ont promis que pour améliorer leurs prochaines prestations, ils vont mettre en vigeur les conseils et remarques faites.

Yassir T.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS