HomeSOCIETETchaoudjo : Renforcement de capacités en leadership et techniques de plaidoyer des...

Tchaoudjo : Renforcement de capacités en leadership et techniques de plaidoyer des femmes membres des coopératives de la région centrale à Sokodé.

30 femmes membres de dix coopératives de la région centrale ont renforcé leurs capacités du 22 au 24 novembre à Sokodé sur le leadership et techniques de plaidoyer.


Cette rencontre est organisée par le ministère de l’Action Sociale, de la Protection de la Femme et de l’Alphabétisation dans le cadre du « Projet d’autonomisation des femmes rurales au Togo (PAFeRT).


L’objectif de cette activité est de renforcer les capacités des femmes membres des coopératives et groupements.
Il s’agit également de donner une formation pratique aux membres des coopératives sur le leadership, la gestion des micros entreprises et les techniques de plaidoyer et sur le genre et organisation administrative.


Au cours des travaux, les participantes issues de 10 coopératives de Tchamba, Tchaoudjo, Blitta, Mô et Sotouboua ont été entretenues sur trois modules à savoir, le leadership, la gestion des micros entreprises et les techniques de plaidoyer. Ces modules ont été animés par trois formateurs.


En ouvrant les travaux, le directeur régional de l’Action Sociale, de la Protection de la Femme et de l’Alphabétisation du centre, Ouro-Agbandao Tchabouè, représentant son ministre de tutelle a indiqué que malgré le rôle important qu’elles jouent au niveau de l’économie nationale, les femmes rurales restent toujours marginalisées.
Il a estimé que sur la chaine de production agricole, les femmes représentent 53,46% contre 54% d’hommes mais elles ne gagnent que 10% du revenu monétaire tiré du fruit de leur labeur.


M. Ouro-Agbandao a ajouté que le gouvernement a mené plusieurs actions d’autonomisation pour l’amélioration du climat des affaires, des programmes et projets pour renforcer l’autonomisation économique de la femme dans le domaine de l’agriculture et pour l’accès au financement l’octroi de 25% des marchés publiques aux jeunes et aux femmes entrepreneurs.


Le secrétaire général de la préfecture de Tchaoudjo, Ouro-Akondo Daro Tchagao et le premier adjoint au maire de la commune de Tchaoudjo 1, Yérima Agrégnan ont salué cette initiative qui va améliorer davantage la situation économique de la femme rurale.
Ils ont remercié le gouvernement pour cette initiative et encouragé les femmes des coopératives à bien assimiler les connaissances qui leurs seront données.

Yassir.T.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS