HomeDÉVELOPPEMENT TEMTchaoudjo/ La nouvelle église  Notre Dame de l’Assomption  Komah du diocèse de...

Tchaoudjo/ La nouvelle église  Notre Dame de l’Assomption  Komah du diocèse de Sokodé a été consacrée.

 Le samedi 16 octobre, c’est au cours d’une messe dite par l’Evêque de Sokodé Monseigneur Célestin Marie Gaoua aidé en cette circonstance par plusieurs prêtres, que la nouvelle église  Notre Dame de l’Assomption  Komah du diocèse de Sokodé a été consacrée.

C’est en présence des autorités administratives, politiques,  traditionnelles, religieuses, judiciaires, des forces de l’ordre et de sécurité, des dignitaires des autres   communautés, musulmanes et chrétiennes  et de  plusieurs fidèles venus d’ailleurs, que la cérémonie s’est déroulée .

La consécration suivie de la messe a été marquée par  la déposition des reliques des martyrs dans l’autel. Cet acte signifie que ceux qui ont versé  glorieusement leur sang pour Jésus- Christ doivent reposer au pied de l’autel sur lequel est offert le sacrifice eucharistique. C’est aussi pour rappeler leur union intimoe avec l’agneau de Dieu, Jésus – Christ.

La déposition a été suivie de l’Onction de l’Autel et des Murs ; de l’Encensement de l’Autel  et des Murs et enfin de l’Illumination de l’Autel.

Dans son homélie tirée de l’Evangile de Saint  Jean au chapitre 4 du verset 19 au 25, Monseigneur Gaoua a déclaré que Dieu est Esprit et ceux qui l’adorent doivent l’adorer en esprit et en vérité.

Comparant l’Eglise à un  l’édifice, il a fait comprendre que l’Eglise n’est pas seulement un assemblage de pierres mais un lieu de rassemblement pour célébrer le culte ; un lieu de communion où les fidèles viennent rencontrer le Christ dans la prière individuelle ou collective.

L’homme de Dieu a aussi expliqué que l’Eglise bâtiment en pierre   symbolise  quelque chose que nous ne possédons pas et que nous voulons posséder à tout prix, c’est  la sainte cité ou la nouvelle Jérusalem , demeure de Dieu avec les hommes.

Mgr Gaoua a enfin demandé à tous les fidèles d’accompagner ceux de Bonagana,  Birini- Togno, Adjorogo, Kparatao, Sada 2 et Kadambara pour qu’ eux aussi puissent avoir un lieu de culte digne de ce nom et de les aider à renforcer leur foi pour la gloire de Dieu.

La consécration ou d’une dédicace est une action saine ou un ensemble d’actions saintes et solennelles, déterminées par l’Eglise et dont l’effet est de rendre un édifice sacré de profane qu’il était , dédié pour toujours  à Dieu et à son culte , par un ministre légitime, afin que dans cet édifice on puisse accomplir les fonctions divines  ecclésiastiques.
 

 

.


 

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS