HomeDÉVELOPPEMENT TEMTchaoudjo : Fin du Projet REDD+/ Dans la commune de Tchaoudjo 3...

Tchaoudjo : Fin du Projet REDD+/ Dans la commune de Tchaoudjo 3 les groupements et coopératives bénéficient du matériel d’appui.

 La commune de Tchaoudjo 3 en collaboration avec le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières (MERF) et du projet REDD+, ont organisés ce mercredi 29 septembre 2021, une remise d’un lot de matériel d’appui dans le cadre du projet de soutien à la préparation à la Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation forestière (REDD+) aux groupements et coopératives des cantons d’Aléhéridè, de Kémeni, d’Amaïdè et de Kolina.

Cette remise  se situe dans le cadre du projet : « Sensibilisation et renforcement des capacités des jeunes et des femmes de cette commune sur le changement climatique et la dégradation des forêts à travers les activités pilotes de démonstration d’agroforesterie, de plantation de bois énergie, de techniques améliorées  de carbonisations et des activités génératrices de revenus alternatives ».

Le matériel qui est composé de râpeuses, de sécateurs, de meules casamançaises, des brouettes, des bottes et gants, des arrosoirs, des pelles et houes, des pioches, des sachets pépiniéristes et de râteaux  est destiné aux groupements et coopératives transformatrices de manioc, de charbon de bois et de pépiniéristes de la commune de Tchaoudjo 3.

Pour les organisateurs l’objectif de cette cérémonie de remise  est de lutter contre le changement climatique, de sensibiliser les populations sur l’importance de l’arbre et des forêts et le processus REDD+ comme une approche de solution à la lutte contre le changement climatique.

Entre autre,c’est  aussi une occasion  de sensibiliser sur l’abattage anarchique des arbres, les conséquences de la destruction du couvert végétal et les activités génératrices de revenus (AGR) en lien avec la REDD+, alternative au commerce de combustible bois-énergie, des pilons et des mortiers.

M. Agoro Sansani, maire de la commune de Tchaoudjo 3, a indiqué qu’à travers le projet REDD+, 800 personnes des quatre cantons de la commune à raison de 200 par canton ont été sensibilisées et formées sur les pratiques agro-forestières adaptées à la production du manioc à travers des activités de démonstration.

Il faut noter que ce projet avait démarrer  le 1er juillet et à pris fin ce 30 septembre 2021 .

Tout en exprimant leurs reconnaissances aux autorités communales de Tchaoudjo 3 et leurs partenaires pour ce projet qui leur a été bénéfique,la porte-parole des groupements des transformatrices de manioc de Kolina, Mme Nassendja Assibi et celui des pépiniéristes de Kémeni, M. Kadéké-Bourè Wala-Kozona, ce sont réjouis de ce projet REDD+ qui leur a permis d’abandonner l’abattage des arbres et la destruction de l’écosystème qui provoque le changement climatique.

Yassir.T .

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS