Drame à sokodé suicide à l’aide d’un pistolet artisanale.

L’événement se déroule le dimanche 12 septembre 2021 aux environ de 10 h 50 dans le quartier Komah  à sokodé. En effet, le désormais nommé  Morou  Adam Salifou âgé de 70 environ et Veilleur de nuit,  s’est donné la mort par un pistolet artisanale.

Alerté, le commandant de Brigade de la recherche accompagné de ces éléments et le juge Amodos-djoko dodji se sont rendus sur les lieux.

Selon les récits d’un voisin à Monsieur Morou, personnes ne pourrai se douter de ce qui s’est passé car lui était à la maison lorsqu’il a entendu le crie tel il pensait que ce sont les enfants qui ont lancé un caillou sur le toit de la maison du défunt. Mais une fois sur les lieux, il constate qu’il n’y avait aucun enfant dans les environs et c’est là qu’il s’est rendu dans la chambre du Monsieur et découvre le corps du sieur dans un maré de sang dos contre la porte. Pour l’instant, il est difficile de savoir les mobiles de ce suicide.

M.Morou était célibataire sans enfants et propriétaire d’une maison où lui-même habite avec quelques locataires.

Emmanuel TENGUE.

Yassir T.

Read Previous

ÉDUCATION/Rentrée Scolaire 2021-2022: Des Kits Scolaires aux Élèves Démunis du Grand Lomé par l’ONG AEDT.

Read Next

LOME/Avis de Recrutement: Un Etablissement Scolaire Recrute.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *