HomeDÉVELOPPEMENT TEMSOCIETE/TCHAOUDJO/Les élus Locaux de la Région Centrale Outillés à la Bonne...

SOCIETE/TCHAOUDJO/Les élus Locaux de la Région Centrale Outillés à la Bonne Gouvernance par la Cour des Comptes .

  
Un atelier d’information, de formation  et de sensibilisation des acteurs de la gestion des collectivités territoriales de la région centrale, organisé par la Cour des Comptes du 10  au 13 août à Sokodé.

L’objectif de cette rencontre est de renforcer les capacités des acteurs de collectivités territoriales en matière de gestion budgétaire et de reddition des comptes.

Cet atelier de trois jours  a regroupé les élus locaux, les coordonnateurs et leurs comptables, les préfets et les acteurs de développement de la région centrale  notamment Blitta, Sotouboua, Tchaoudjo, Tchamba et Mô.

Il s’agit d’une manière spécifique d’informer et sensibiliser les ordonnateurs, les comptables et leurs collaborateurs sur leurs rôles et responsabilités dans le processus budgétaire des collectivités territoriales (élaboration, exécution du budget et production du compte administratif et de gestion).

Il est aussi question d’informer et sensibiliser ces acteurs sur le rôle de la Cour des Comptes et leurs responsabilités devant cette institution.

Pendant trois jours les acteurs impliqués dans le développement des collectivités territoriales suivront plusieurs communications entre autres, «  la présentation de la Cour des Comptes » ; « le contrôle des procédures d’élaboration et d’adoption du budget des collectivités territoriales » ; «le contrôle de l’exécution du budget des collectivités territoriales ». Toutes ces communications ont fait l’objet d’échanges.

A l’ouverture de cette rencontre, le représentant du 1er président de la Cour des Comptes, M.TchakéÏ Essowavana a déclaré que l’atelier de ce jour permettra de d’informer et de sensibiliser 432 acteurs directement impliqués  dans la gestion des 117 communes, leurs collaborateurs ainsi que les représentants de l’autorité de tutelle. Il a indiqué que  la Cour des Comptes est une institution supérieure de contrôle, indépendante, garante de la bonne gouvernance, de la transparence et de la responsabilisation.

Elle a pour missions de juger les comptes des comptables publics ; de vérifier la régularité des recettes et de dépenses et s’assurer du bon emploi des crédits, fonds et valeurs générés par les autres personnes morales de droit public ; d’assurer la vérification des comptes et de la gestion des entreprises publiques et  organismes à participation financière publique.

M. Tchakeï a ajouté que la Cour des Comptes a aussi pour missions de sanctionner les fautes de gestion commises à l’égard de l’Etat, des collectivités locales et des organismes soumis à son contrôle et d’assister le parlement et le gouvernement dans contrôle de l’exécution des lois de finances.

Il a souhaité que ce atelier atteigne pleinement les objectifs fixés et qu’il permette aux participants d’être mieux outillés pour une gestion efficace des finances publiques locale pour l’édification d’un Togo émergent en 2030.

Pour le secrétaire général de la préfecture de Tchaoudjo avait déclaré que après les élections locales du 30 juin et la mise sur pied des autorités communales ,il s’est dégagé une lourde charge pour non seulement les maires amis aussi pour l’ensemble des acteurs de développement local à l’heure de la mise en œuvre du PND et de la feuille de route gouvernementale 2020-2025. D’où l’organisation des programmes pour outiller les élus locaux dans la mobilisation des recettes pour le développement des communes.

Yassir T.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS