HomeDÉVELOPPEMENT TEMSOCIETE/Tchaoudjo/les communautés d’Adjengré-Kao viennent d'être doté des forages d’eau potable.

SOCIETE/Tchaoudjo/les communautés d’Adjengré-Kao viennent d’être doté des forages d’eau potable.

.

 Adjengré localité située à 40km au sud de Sokodé,vient d’abriter une cérémonie de réception  de remise de 24 forages aux communautés d’Adjengré-Kao dans la commune de Sotouboua2 s’est déroulée le jeudi 05 2021.

 Les communautés d’Adjengré, de Kao, d’Akonta, de Tittigbé, de Matchatom vont bénéficier de ces forages dont trois pour le seul canton d’Adjengré.

Ces 24 forages sont une œuvre  de l’Organisation de Charité pour un Développement Intégral /Caritas  Sokodé. Ils sont construits  dans le cadre du « Projet d’accès aux points d’Eau Potable et aux ouvrages d’Assainissement  (PEPOA) »  dans les cinq préfectures du Diocèse  de Sokodé à travers le Programme d’Appui aux Populations Vulnérables (PAPV).

Ce projet vise à contribuer à la réduction de la pauvreté en assurant l’augmentation du taux d’accès à l’eau potable de 20%,à l’assainissement et à l’hygiène de 25% sur la période du projet 2020-2022 dans les cinq préfectures du diocèse de Sokodé.

Ces sources d’eau potable vont mettre fin aux corvées des femmes qui parcouraient de longues distances à la recherche de cette denrée vitale pour l’homme. Ces points d’eau  permettront également aux femmes et filles de disposer d’assez de temps  pour vaquer aux activités génératrices de revenus (AGR) pour le développement de leur milieu.

Pour le représentant de l’Evêque de Sokodé, l’Abbe Jean Piontek, la charité est l’essence de la perfection chrétienne et le sommet de la loi nouvelle. Elle pousse les hommes à se comporter comme des frères les uns envers les autres et à manifester cette spiritualité par des œuvres en faveur de tous les hommes. Il  a déclaré que l’OCDI et l’Etat togolais travaillent² en étroite collaboration à travers le « Programme d’Appui aux Populations Vulnérables (PAPV)  dans le domaine de développement solidaire et d’assistance.

Au nom des bénéficiaires, le chef canton d’Adjengré, Akata Atchozou a remercié l’OCDI pour ce geste qui permet aux communautés de disposer en quantité et en qualité de l’eau en permanence. Il a surtout insisté sur une bonne gestion de ces ouvrages pour mériter la confiance du donateur afin de solliciter d’autres joyaux, car «  l’eau c’est la vie » a-t-il précisé.

Le représentant du préfet de Sotouboua, M. Betema Bang’na a souligné que ces forages vont permettre à l’Etat togolais d’atteindre en 2030 la couverture en eau potable et de bonne qualité pour tous. Lui aussi a mis un accent particulier sur un bon usage de ces forages pour le bien-être socioéconomique  des communautés.

Au Togo, la Caritas a été officiellement reconnue en 1967.En 19977 le Bureau de Coordination pour le Développement (BCD) a été créé pour coordonner les actions de développement dans les diocèses. A partir de  1987, la Conférence des Evêques du Togo(CET) décide de fusionner le BCD et la Caritas en une seule institution : l’Organisation de la Charité pour le Développement Intégral (OCDI) qui se charge en même temps des actions caritatives et des aspects de développement.

YassirT.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS