HomeUncategorizedTchaoudjo:Inauguration d'un poste de brigade forestière à Kalaré.

Tchaoudjo:Inauguration d’un poste de brigade forestière à Kalaré.

 
Le vendredi 27 novembre, à été  inauguré un poste de la brigade forestière de Kalaré situé dans le Parc National de Fazao Malfakassa dans la commune Tchaoudjo II,par l’Organisation pour le Développement et l’Incitation à l’Auto-Emploi (ODIAE).

 
L’ambassadeur de l’Union Européenne au Togo, Joaquin Tasso Vilallonga, le coordonnateur du Programme d’Appui à la Lutte contre le Changement Climatique (PALCC), le lieutenant-colonel Afelu Dominique, du directeur régional de l’Environnement du Centre, le lieutenant-colonel Afo Até Badjaniou, du maire de la commune de Tchaoudjo 2, Kiliou Kokolou, du député Modibo Essohanam et de plusieurs cadres de l’administration forestière,etaient tousse présent a l’inauguration.

La construction du poste de la brigade forestière de Kalaré se situe dans le cadre de la mise en œuvre des activités du « Projet de renforcement de la résilience des aires protégées du Togo face au changement climatique », financé par l ’Union Européenne à travers le Programme d’Appui à la Lutte contre le Changement Climatique (PALCC).

Les travaux de construction du poste de la brigade forestière, évalués à 28 270 392 FCFA, sont composés de deux blocs. Le premier comprend six bungalows comprenant 11 chambres dont quatre avec WC douche incorporé pour les visiteurs et une salle de conférence.

Le deuxième bloc est composé de cinq bungalows avec des chambres pour le logement des éco-gardes. Les deux blocs disposent chacun des sanitaires de quatre WC et de deux douches externes.

L’ambassadeur de l’UE au Togo, Joaquin Tasso Vilallonga s’est félicité de la réalisation du projet de construction de la brigade forestière de Kalaré dans le délai imparti pour faciliter la mobilité des éco-gardes dans la surveillance du parc national Fazao-Malfakassa.

Il a remercié les acteurs pour leur adhésion au projet et exhorté l’administration forestière à la bonne gestion des infrastructures pour l’atteinte des résultats escomptés.

Le maire de la commune Tchaoudjo II, Kiliou Kokolou et le directeur régional de l’Environnement du centre, le lieutenant-colonel, Affo Até Badjaniou ont dit que le projet vient répondre à l’un des cinq objectifs généraux de la vision de développement qui est celui d’assurer à l’horizon 2030 une gestion durable de l’environnement pour lutter contre les changements climatiques en vue de la gestion durable des catastrophes.

Ils ont remercié l’Union Européenne pour son appui financier dans la construction du poste de la brigade forestière de Kalaré pour une lutte efficace dans la protection des aires protégées.

Le directeur exécutif de l’ONG ODIAE, Georges Koffi Egbénou a dit que le projet a prévu une voiture 4×4 et 8 motos tout terrain pour la surveillance des éco-gardes contre la destruction des aires protégées à travers l’orpaillage, la coupe des arbres et la recherche du miel dans le parc.

Le parc national Fazao-Malfakassa qui a une superficie de 192 000 hectares soit 4% de la superficie du Togo, relie 54 villages répartis dans 16 cantons et 11 communes des préfectures de Tchaoudjo, Blitta, Sotouboua, Mô et Bassar.

C’est par  la coupure du ruban et la remise d’un cadeau à l’ambassadeur de l’UE au Togo par le directeur exécutif de l’ONG ODIAE, que la ceremonie a pris fin.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS