HomeUncategorizedSOCIETE/Tchaoudjo:160 Volontaires d'Engagement Citoyen(VEC) artisans issus des villes de Sokodé, Sotouboua, Blitta,...

SOCIETE/Tchaoudjo:160 Volontaires d’Engagement Citoyen(VEC) artisans issus des villes de Sokodé, Sotouboua, Blitta, Tchamba et Djarkpanga ont bénéficié des kits.

Remise des kits artisans, le jeudi 1er octobre à Sokodé à 160 Volontaires d’Engagement Citoyen (VEC) des vagues 3, 4 et 5 en fin de mission avec l’Agence Nationale de Volontariat au Togo (ANVT),par l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB) de la région centrale.

C’était une initiative du gouvernement et pilotée par ANADEB pour l’insertion professionnelle aux VEC,la rencontre  s’inscrit dans la mise en œuvre du Programme de Développement Communautaire en Zone Urbaine (PDC-ZU).

D’une valeur de 45 180 633 FCFA, répartis sur 7 corps de métier à savoir 90 kits pour la couture, 25 pour la coiffure, 4 pour la broderie, 19 pour la menuiserie en bois, 11 pour la menuiserie en alu, 6 pour la soudure et 5 pour la mécanique à 2 roues, les 160 VEC artisans issus des villes de Sokodé, Sotouboua, Blitta, Tchamba et Djarkpanga ont bénéficié des kits.

Pour la coordinatrice ANADEB-Centrale, Wenbédigni Essoh Fleur,l’entente du gouvernement c’est d’amener 52% des populations des quartiers défavorisés des villes du Togo à se prendre en charge pour leur épanouissement.Il s’agit également d’accompagner les jeunes artisans qui ont terminé avec succès leur mission de volontariat, dans leur insertion socioprofessionnelle pour développer leur savoir-faire au profit de leurs communautés en vue de contribuer à l’économie locale et nationale.

Le secrétaire général de la préfecture de Tchaoudjo, Daro Ouro-Akondo Tchagao et le maire de la commune de Tchaoudjo 1, Korodowou Ahini Mankana ont remercié le gouvernement pour cette initiative en faveur des jeunes artisans.


Ils ont exhorté les bénéficiaires à une bonne gestion des kits pour leur permettre de devenir de futurs entrepreneurs.
Le programme mis en œuvre depuis 2016 consiste à déployer les VEC sur les travaux à haute intensité de main d’œuvre dans les centres urbains moyennant une rémunération pour leur permettre à la fin de la mission de s’insérer au plan professionnel. Il s’inscrit dans la stratégie d’intervention de l’ANADEB qui est fondée sur la participation et l’inclusion, la prise en charge locale et l’identification des potentiels bénéficiaires sur la base des données liées à la pauvreté.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS