HomeUncategorizedSOCIETE/Togo: Premier Atelier de Formation et de Sensibilisation des Imams et...

SOCIETE/Togo: Premier Atelier de Formation et de Sensibilisation des Imams et Aalimates sur le Covid-19.

L’un des sujets qui alimentent les actualités à travers le monde et au Togo en particulier est sans doute la pandémie mondiale liée au Covid-19. Chaque pays, s’attache à réduire au maximum les effets de cette pandémie sur sa population et limiter son impact sur son economie en particulier, et mondiale en générale.

À cet effet plusieurs dispositions sont prises et des recommandations ont été données par l’organisation Mondiale de la Santé (OMS) afin d’arriver à bout de ce fléau. Conscient du danger, les dirigeants de chaque pays ont aussitôt adopté les recommandations de l’OMS et développer des stratégies de lutte parmis lesquels la sensibilisation des populations, les ateliers et formations de personnel de santé, les leaders d’opinions, les personnalités publiques, coutumiers et religieux.

C’est dans cet optique que la Fondation Mohamed Vl des Oulema Africain a initié ce samedi 26 septembre 2020 à son siège de Lomé, un atelier de formation et de sensibilisation des Imams et Aalimates sur le Covid-19

Au cours de cet atelier, plusieurs communications ont été données par d’eminentes personnalités de la santé et d’un Imam, en présence de la Directrice régionale de la santé Lomé commune,représentante du ministre de la santé.

À l’ouverture de l’atelier, le Président de la Fondation Mohamed VI, Imam Elhadj Abdou BATCHI , après une brève prière, à souhaité la bienvenue aux invités et les a exhorté à prêter toute leur attention à cet atelier pour mieux comprendre les dispositions prises par les autorités du pays pour combattre la pandémie afin de les retransmettre aux populations de leurs localités et ainsi aider à venir à bout du mal qui est le Civid-19. Le président de la Fondation a, dans sa brève intervention, remercié les autorités togolais pour la promptitude avec laquelle ils ont réagi, et qui a permis au Togo d’être parmis les rares pays qui ont enregistré moins de contamination et de décès liés à la pandémie de Covid-19.


Prenant la parole après l’intervention du Président de la Fondation Mohamed VI, la représentante du ministre de la santé, a remercié les organisateurs pour cette initiative et les a retransmis les félicitations des autorités du pays, avant de rappeler aux participants, la nécessité de respecter scrupuleusement toutes les mesures barrières recommandées par le gouvernement notamment le respect de la distanciation de 1 mètre au moins, le port de masque dans les lieux publics, le lavage régulier des mains, pour ne citer que cela. S’en suit une serie de communiqués au cours de laquelle Imam Agoro de la mosquée centrale de Lomé, le premier à intervenir, n’a pas manqué de rappeler aux participants, imams en majorité, la nécessité de faire respecter à leurs fidèles, les mesures barrières édictées par les autorités togolaises, avant de leur expliquer le bien fondé de la fermeture des mosquées, et leurs réouvertures progressives.

Quand au professeur Boukari, ancien directeur du CHU Sylvanus Olympio, après avoir rappelé à l’assistance des chiffres alarmants de décès causés par des pendemies à travers le temps dans le monde, il a souligné que, loin d’effrayer les participants, son objectif est de les amener à prendre conscience du danger d’une pendémie, afin de les encourager à prendre en compte toutes les mesures barrières et de se rendre le plutôt possible au centre de santé dès la sensation des premiers signes liés aux pandémies à savoir : la toux, le mal de gorge accompagné de saignement, la fièvre persistante la fatigue.

Dr Bang’na quant à lui, n’a pas manqué de rappeler, lui aussi, l’importance du respect de mesures barrières avant de donner en exemple certains cas qu’il a eu à traiter, qui malheureusement ce sont soldés par le décès, tout en mettant l’accent sur la souffrance atroce qu’endurent les malades malheureux avant leur décès. Une série de questions-réponses entre participants et formateurs qui a alimenté l’atelier a permis aux uns et aux autres de repartir sur une note de satisfecit, en promettant de s’impliquer davantage dans cette lutte que mène l’humanité contre la pandémie liée au Coronavirus qui est le Covid-19.

KR.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS