HomeUncategorizedSOCIETE/Tchamba:Formation de la Mise en œuvre du Mécanisme Forêts et Paysans...

SOCIETE/Tchamba:Formation de la Mise en œuvre du Mécanisme Forêts et Paysans aux Acteurs sur les techniques de l’Agro-Ecologie à Kaboli.

Les 15,16 et 17 juillet,les membres de la coopérative Akidjetan de Kaboli ont été formés à Kaboli dans la préfecture de Tchamba sur les techniques de l’agro-écologie, de l’agroforesterie, du reboisement et de la production de plants.

Cette rencontre est initiée et financé par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation (FAO) est réalisé par la Coordination Togolaise des Organisation Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP),cette formation se situe dans le cadre de la mise en œuvre du projet : « Mécanisme, Forêts et Paysans ».

Le programme de la formation vise entre autres à créer des paysages résilients face au changement climatique et à améliorer les moyens d’existence avec les organisations de producteurs forestiers et agricoles.


A travers ce projet, la coopérative Akidjetan de kaboli, bénéficiaire du programme a renforcé les capacités de 30 membres sur les techniques de l’agro-écologie, de l’agroforesterie et de la production de plants pour le reboisement de 30 ha de systèmes agro forestiers.

Le président du conseil d’administration de la CTOP, Olou Aïdara, représentant le maire de la commune de Tchamba 3 et le représentant du ministère de l’Environnement, Takouda Kondo ont souligné la nécessité de la pratique de l’agro-écologie pour la lutte contre la déforestation.

Ils ont exprimé leur reconnaissance à la FAO et invité les participants à mettre en pratique les enseignements reçus au cours des travaux pour contribuer à la restauration du couvert végétal.

M. Biatchi Kossi président du conseil d’administration de la coopérative a remercié la FAO et la CTOP et promis œuvrer pour l’atteinte du résultat 3 du programme qui est l’amélioration des mesures d’atténuation, d’adaptation et de la résilience face au changement climatique.

Les travaux ont pris fin par le lancement du reboisement à travers la mise en terre des jeunes plants à valeur économique notamment le karité, le néré, et le tamarin sur une superficie de 10 ha pour la restauration du couvert végétal de la forêt « Saabi » de Kaboli.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS