SOCIETE/Tchaoudjo : Bientôt les travaux de construction du poste de brigade forestière de Kalaré lancés.

La cérémonie de remise du site et de lancement officiel des travaux de construction du poste de brigade forestière de Kalaré situé dans le Parc National de Fazao Malfakassa dans la commune de Tchaoudjo 2 s’est réalisée le vendredi 15 mai 2020 par l’ONG Organisation pour le Développement et l’Incitation à l’Auto-Emploi (ODIAE).

L’activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités du« Projet de renforcement de la résilience des aires protégées du Togo face au changement climatique », financé par l’Union Européenne à travers le Programme d’Appui à la Lutte contre le Changement Climatique (PALCC).

La cérémonie a permis de remettre officiellement le site pour les travaux de construction du poste de brigade forestière de Kalaré à l’Entreprise de Construction et d’Aménagement d’Ouvrages Généraux (ECAOG) par l’administration forestière.

Il s’est agit également de présenter l’entreprise adjudicataire à l’administration forestière,  de remettre l’autorisation d’accès et d’intervention au Parc National Fazao Malfakassa à l’entreprise ECAOG et de procéder au lancement officiel des travaux.

Au cours de la rencontre,  les points essentiels relatifs à la réalisation des travaux notamment le délai, le respect des conditions de travail dans un parc, l’observation des mesures de prévention du Covid 19 par l’entreprise et l’élaboration du rapport de la mission ont été au centre des discussions.

Le maire de la commune de Tchaoudjo 3, Kiliou Kokolou, représentant le préfet de Tchaoudjo , à dit que le projet vient répondre à l’un des cinq objectifs généraux de la vision de développemt qui est celui d’assurer à l’horizon 2030 une gestion durable de l’environnement pour lutter  contre les changements climatiques en vue de la gestion durable des catastrophes.

Il a remercié et féliciter l’Union Européenne pour son appui  financier dans la mise en œuvre de ce projet et à l’ONG ODIAE chargé du pilotage de ce projet.

Il a exhorté l’entreprise adjudicataire au respect des clauses du contrat pour la livraison de l’ouvrage dans le délai requis et  des mesures de prévention du Covid 19 au cours de l’exécution des travaux.

Selon le directeur régional de l’Environnement du centre, le Lieutenant colonel, Affo Até Badjaniou, a indiqué que l’ONG ODIAE a pu disposer de fonds à hauteur de 728 839 945 FCFA pour réaliser le projet « Renforcement de la résilience des aires des aires protégées du Togo face au changement climatique ».

Dans la mise en œuvre dudit projet a-t-il ajouté, le parc national Fazao-Malfakassa a déjà bénéficié sur le plan de renforcement de la surveillance, une voiture Hilux 4×4, deux motos Apsonic tous terrains, la réhabilitation de 75% des 50 Km de la piste prévue. Il a remercié l’Union Européenne pour son appui financier et tecHnique à ce projet.

Le directeur exécutif de l’ONG ODIAE, Georges Koffi Egbénou a indiqué que le délai des travaux est prévu pour une durée de quatre mois et rappelé au responsable de l’entreprise ECOAG les règles relatives à l’exécution des travaux dans le parc national Fazao-Malfakassa.

La cérémonie a pris fin par la remise de l’autorisation d’accès au site à l’entreprise ECAOG et le coup de pioche pour le lancemet des travaux par le maire de la commune de Tchaoudjo 3.

Le représentant du PALCC, le commandant  Koba Kotchikpa Honoré et le conservateur de parc national Fazao-Malfakassa Gbémou Komi ont assisté à cette cérémonie.

La Rédaction.

Yassir T

Read Previous

Santé/Coronavirus: La mairie de Tchaoudjo 1 bénéficie de matériels de protection contre la maladie du corona virus.

Read Next

La date de l’Eid El Fitr fixée par l’UMT

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *