HomeUncategorizedSOCIETE/Tchaoudjo: Installation du Comité de Prévention et de Lutte Contre...

SOCIETE/Tchaoudjo: Installation du Comité de Prévention et de Lutte Contre l’Extrémisme Violent à Sokode.

Le lundi 23 mars à Sokodé à eut lieu l’installation du Comité de Prévention et de Lutte Contre l’Extrémisme Violent (CIPLEV) de la préfecture de Tchaoudjo, par le
le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Yark Damehane
.

Ce Comité Interministériel de Prévention et de Lutte contre l’Extrémisme Violent est créé par décret sur l’initiative du chef de l’Etat avec l’appui technique et financier du PNUD pour lutter contre la radicalisation et l’extrémisme violent.

Il a pour mission d’éradiquer ou de réduire sensiblement la propagation de l’extrémisme violent sur l’ensemble du territoire particulièrement dans les zones affectées ou à risque.

Cette structure va également contribuer à renforcer la coopération et la collaboration entre l’administration, les forces de la défense et de sécurité et la société civile dans la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent.

18 membres composent le comité préfectoral du CIPLEV de Tchaoudjo
est dirigé par le préfet de Tchaoudjo colonel Mompion, Matéindou, président préfectoral dudit comité.

Au cours de la cérémonie d’installation le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, président du Comité Interministériel de Prévention de Lutte contre l’Extrémisme Violent a remercié le chef de l’Etat pour la création du CIPLEV qui est un mécanisme pour garantir la paix et la sécurité.

Il s’est félicité de la composition du comité qui prend en compte toutes les couches sociales. « Votre tâche est ardue et aussi noble » a dit le ministre Yark.

Si vous réussissez la mission qui vous incombe a-t-il poursuivi, l’histoire retiendra que le comité préfectoral a marqué son passage pour sa contribution dans la prévention de la paix et de la sécurité.

La porte de la paix est facile a dit le ministre de la Sécurité.  C’est dans cette optique qu’il a exhorté les membres du comité à la patience, à la tolérance et à l’écoute pour l’atteinte des objectifs en matière de la sécurité et de la paix.

Le président du Comité de Prévention et de Lutte contre l’Extrémisme Violent, le lieutenant-colonel  Messan, secrétaire général du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, a situé l’importance de la cérémonie d’installation des membres du CIPLEV pour s’approprier la mission et les atteintes du gouvernement pour rendre le pays plus résilient.

La Rédaction.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS