HomeUncategorizedSOCIETE/ Élaboration de la Carte des Acteurs et l'Evaluation des Besoins...

SOCIETE/ Élaboration de la Carte des Acteurs et l’Evaluation des Besoins des Populations Riveraines dans la Gestion Durable des Ressources du Parc National Fazao MalfaKassa.

Un atelier d’élaboration de la carte des acteurs et de l’évaluation des besoins des populations riveraines du parc national Fazao-Malfakassa, à été organisé le vendredi 13 mars l’Agence d’Appui aux Initiatives de Base (AGAIB) de la région centrale à Sokodé.

Financé par Indian-UN Développement Partnership Fund (Fonds Indien-ONU pour le partenariat au Développement), les travaux se situent dans la mise en œuvre du projet : « Développement durable basé sur la promotion des moyens de substances respectueux  de la biodiversité autour du parc national Fazao-MalfaKassa ».

Le projet est initié par le gouvernement et le programme MAB de l’UNESCO pour promouvoir les moyens de substance respectueux de la biodiversité et des entreprises d’économie verte.

Il vise à diversifier l’économie locale à travers la promotion des entreprises de biodiversité basée sur l’utilisation durable des ressources naturelles du parc national Fazao-Malfakassa pour réduire les pressions anthropiques sur les écosystèmes en vue de préserver la biodiversité.

A travers les travaux de l’atelier, AGAIB centrale entend disposer des informations nécessaires pour la réalisation des cartes des acteurs et pour l’établissement de la liste des besoins des populations riveraines du parc.

Selon M.Kamang Piabalo,coordonnateur de l’AGAIB-centrale,il s’agit d’actualiser les différentes ressources naturelles du parc, de répertorier les usages de chacune des ressources inventoriées, d’identifier les groupes et les acteurs qui ont un intérêt ou une influence dans chacune des différentes ressources et d’actualiser la liste des besoins des populations riveraines du parc.

Les travaux ont permis aux participants des préfectures de Sotouboua, Blitta, Tchaoudjo, Mô et Bassar notamment l’administration forestière, le chargé du projet UNESCO, l’administration déconcentrée, les maires des communes, les chefs des cantons et des villages, des représentants des CVD, des ONG et des partenaires techniques et financiers de s’approprier les résultats de l’enquête sur le terrain.

L’adjoint au maire de la commune de Tchaoudjo 1, Tchédré Soulemane a présenté la situation du parc national Fazao-Malfakassa, riche en diversité floristique et faunistique et en espèces faunistiques comme les éléphants, les lions et les buffles.

Il a déploré les principales menaces qui pèsent sur les ressources naturelles notamment l’installation des villages à l’intérieur des limites du parc, le déboisement et le braconnage.

Il s’est félicité de l’initiative du projet : « Développement durable basé sur la promotion des moyens de substance respectueux de la biodiversité autour du parc national Fazao-Malfakassa » qui s’inscrit dans le Plan d’Aménagement et de Gestion à l’horizon 2028.

Ce plan a-t-il ajouté, va permettre de diversifier l’économie locale à travers la promotion des entreprises de biodiversité basée sur l’utilisation durable des ressources naturelles du parc afin de réduire les pressions anthropiques,tout en remerciant le gouvernement et les partenaires techniques et financiers pour la mise en œuvre du projet.

La Rédaction.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS