HomeUncategorizedSOCIETE/Tchaoudjo:Rencontre de Concentration à Sokode des Acteurs sur la Transhumance Apaisée.

SOCIETE/Tchaoudjo:Rencontre de Concentration à Sokode des Acteurs sur la Transhumance Apaisée.

Le mardi 3 mars une rencontre a regroupé le préfet de Tchaoudjo, le colonel Mompion Matéindou, président du comité préfectoral de la transhumance, les techniciens des directions régionales de l’Agriculture et de l’ICAT, les bouviers, les éleveurs et les commerçants de bétail, c’était une réunion de concertation sur la transhumance, organisée par la direction régionale de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique.

L’objectif de la réunion vise à porter à la connaissance des différents acteurs, les dispositions prises par le gouvernement pour une transhumance apaisée de l’année 2020.

Les directeurs régionaux de l’Agriculture et de l’ICAT, Djobo Solizamon et Sourou Koffi ont rappelé aux participants le contenu  du communiqué du ministre de l’Agriculture, président du comité national de la transhumance relatif à la recrudescence des incidents enregistrés ces derniers temps entre les bouviers et les agriculteurs dans les différents localités.

Selon le communiqué, la campagne nationale de transhumance qui marque le début de la saison pastorale, a été lancée le 31 janvier 2020 sous le signe d’une gestion apaisée à travers la coexistence pacifique entre les différentes communautés stipulées dans le Plan Opérationnel de gestion de la Transhumance de l’année 2020.

Le ministre de l’Agriculture a dénoncé la recrudescence des incidents et des conflits plus violents entre des bouviers et exploitants agricoles qui ont engendré malheureusement des pertes en vies humaines.

Des instructions fermes poursuit le communiqué ont été données aux principaux responsables des organisations d’éleveurs et aux bouviers et propriétaires d’animaux de faire arrêter la divagation des animaux sans toutes ses formes.

Tout incident causé par un troupeau de bœufs a dit le ministre, le bouvier et le propriétaire du troupeau seront arrêtés et traduits devant les juridictions compétentes pour répondre à leurs actes.

Il est recommandé aux bouviers et propriétaires d’animaux de prendre toutes les dispositions idoines et diligentes pour gérer leurs cheptels en créant des conditions d’une restriction intégrale de mouvements dans les exploitations agricoles en utilisant strictement les0

 couloirs de transhumance dûment validés par tous.

A l’égard des communautés, il leur a été recommandé d’identifier des zones qui seront aménagées uniquement pour le pâturage pour une transhumance apaisée.

Il est rappelé aux bouviers et les éleveurs de respecter les dispositions prises pour la réglementation de la transhumance, par le président du comité préfectoral de la transhumance M. Mompion Matiendou le préfet de Tchaoudjo.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS