HomeUncategorizedSOCIETE/Tchaoudjo: Célébration de la Journée Internationale des Droit de l'Homme à Sokode.

SOCIETE/Tchaoudjo: Célébration de la Journée Internationale des Droit de l’Homme à Sokode.

Avec l’appui du Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD), la 71e édition de la journée internationale des droits de l’homme, à été célébré le mardi 10 décembre à Sokodé, par le ministère des Droits de l’Homme et des Relations avec les Institutions de la République.

Le thème était  : 《Les droits de l’homme et les valeurs de paix, de tolérance, d’égalité et de non-discrimination》 avec 200 élèves de 6 lycées de la ville au cours d’une conférence debat.

Pour le ministre des Droits de l’Homme, il entend contribuer à la consolidation de la paix, au vivre ensemble et à la cohésion sociale, et d’amener les 200 élèves des lycées de la ville de Sokodé à cultiver les valeurs des droits de l’homme de paix, de tolérance, d’égalité et de la non-discrimination.a indiqué que le thème de la 71e édition de la journée internationale des droits de l’homme, répond au souci du gouvernement de créer les conditions favorables au renforcement de la cohésion sociale, de la paix et du vivre ensemble.

M. Komlan Narteh-Messan directeur de cabinet du ministère des Droits de l’Homme et des Relations avec les Institutions de la République, à indiqué que ces valeurs et principes qui sont universels, sont inhérents à tout être humain. C’est dans cette optique a-t-il dit que ces valeurs et principes doivent être respectés sans considérations liées au sexe, à l’ethnie, à la nationalité et à la religion, en exhortant les élèves à la culture des valeurs de droits de l’homme, de paix, de tolérance, d’égalité et de non-discrimination, cela ne peut se réaliser que grâce à la volonté et à l’implication des uns et des autres.

Il n’a pas manqué de saluer les efforts des partenaires techniques et financiers en l’occurrence le PNUD grâce à qui la 71e édition de la journée internationale des droits de l’homme a pu être célébrée.

Il a également exprimé sa reconnaissance à l’UNESCO qui œuvre aux côtés du gouvernement à travers diverses actions notamment l’instauration des clubs UNESCO ou des droits de l’homme et de réconciliation dans les différents établissements scolaires.

Quand au prefet de Tchaoudjo M. Monpion, il a exhorté les élèves à s’approprier ces valeurs et principes des droits de l’homme pour prévenir les conflits, en exprimant sa satisfaction des programme d’éducation civique focalisés sur les principes de la démocratie et du respect de la dignité humaine pour faire des élèves des citoyens épris de paix et de tolérance.

La Rédaction.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS