HomeUncategorizedSOCIETE/Tchaoudjo: RAFEGA le Réseaux des Association Porté sur les Fonts Baptismaux...

SOCIETE/Tchaoudjo: RAFEGA le Réseaux des Association Porté sur les Fonts Baptismaux à Sokode.

Le vendredi 22 novembre à Sokodé au cours d’une assemblée générale constitutive, le Réseau des Associations Féminines pour l’Egalité et l’Autopromotion (RAFEGA) a été porté sur les fonts baptismaux.

C’était une initiative de l’ONG Dimension Humaine avec l’appui financier de « Urgent Action Funds-Africa »,les travaux se situent dans le cadre de sa mission de promouvoir l’émancipation de la femme et sa participation active au développement durable.

La rencontre consiste à rassembler les femmes autour d’un réseau pour une meilleure synergie d’actions concrètes pouvant contribuer à améliorer substantiellement leurs conditions de vie et le cadre de pleine jouissance de leurs droits pour l’équité genre.

Le RAFEGA à sélectionné au totale
133 associations féminines de 3325 membres des préfectures de Blitta, de Mô, de Sotouboua, de Tchamba et de Tchaoudjo Pour la formation, les travaux vont permettre de doter RAFEGA d’une charte pour un bon fonctionnement ainsi que les textes de base notamment les statuts et le règlement intérieur pour disposer d’une base de données fiables en vue d’une meilleure exploitation des besoins.

Une étude et  l’adoption de la charte, des statuts et du règlement intérieur du RAFEGA,ont été procédés par les participants, à la suite des travaux se qui a porté Mme Sogoyou Rézébodom à être élu présidente du bureau du conseil d’administration composé de 9 membres pour un mandat de trois ans renouvelable une fois,

M. Awussa Essodina,
représentant du directeur régional de l’Action Sociale région centrale,
a salué cette rencontre qui va contribuer à la promotion des droits de la femme. Il a exprimé sa gratitude à l’ONG Dimension Humaine et son partenaire financier pour cette initiative de regroupement des femmes en un réseau.Il a indiqué que cette initiative vient en appui aux efforts  du gouvernement en matière de l’équité, l’égalité du genre, la promotion de la femme et l’autonomisation de la femme.

Mme Awoussi Boyindjo Tchakala
directrice exécutive de l’ONG Dimension Humaine, elle a indiqué que l’autonomisation des femmes a un impact positif sur la croissance et le développement dans tous les domaines, tout en exprimant sa reconnaissance au gouvernement pour avoir placé l’égalité des sexes au centre de sa politique. Elle a rappelé que l’égalité entre les femmes et les hommes constitue le fondement des droits humains et de développement.

Pour une synergie des actions en vue de l’amélioration des conditions de vie de la femme, il faut cette rencontre pour regrouper les association, selon la directrice de l’ONG Dimension Humaine Mme Awoussi Boyi.djo Tchakala.

La Rédaction.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS