SOCIÉTÉ /Tchaoudjo: Sensibilisation aux Enseignants et Élèves sur la non Violence à Sokode par l’Association EUT .

Autour du thème : « Jeunesse et Culture de la Paix et de la non-violence » à l’endroit des enseignants et élèves, ce mercredi 13 novembre 2019 au lycée de Lama-Tessi dans la préfecture de Tchaoudjo a eut lieu une grande sensibilisation organisé par E.U.T qui est Association des Enseignants Unis du Togo.

Ce grand rendez-vous de sensibilisation vise à renforcer les capacités des enseignants et des élèves sur les comportements responsables et sur la vie communautaire sans violence.

Aucours de la rencontre les participants ont suivi une communication sur le thème : « Jeunesse et Culture de la Paix et de la non-violence » animé par le directeur de l’EPP Akamadè, Gnazimgbé Binamnéwé.

Le conférencier à indiqué que la violence est l’utilisation de la force ou de pouvoir, physique ou psychique, pour contraindre, dominer, tuer, réduire ou endommager une personne ou un animal. Elle implique a-t-il ajouté, des coups, des blessures, de la souffrance ou encore la destruction de biens humains ou éléments naturels, tout en invitant les élèves à proscrire la violence en leur sein pour le renforcement de la cohésion sociale, gage de tout développement.

La paix est un concept qui désigne un état de calme ou de tranquillité ainsi que l’absence de perturbation, de trouble, de guerre et de conflit a-t-il poursuivi. Pour lui elle correspond aussi à un idéal social et politique.

M. Ouro Salissou maire adjoint de la commune de Tchaoudjo 2, dans son intervention a invité les enseignants et élèves à cultiver la paix et l’amour partout où ils sont. Il a rappelé aux participants que la paix n’a pas besoin d’appartenir à une religion que ce soit et demandé aux élèves de transmettre à la base les atouts de la paix et de la non-violence pour un mieux vivre ensemble.

Le président de l’association UET, Anité Agbèrou Watakpa a indiqué que l’association œuvre pour l’amélioration des conditions de vie et a pour la mission la formation à la déontologie des enseignants et à la culture de la non-violence pour une éducation de qualité des enfants.

Le reste c’est à l’association de prendre les dispositions de faire passé le message aux autres établissements de la préfecture.

Yassir T.

Yassir T

Read Previous

SPORT/Championnat de la D1, Résultat, Analyse et Classement Provisoire.

Read Next

SOCIÉTÉ/Tchaoudjo: Adoption du Règlement Intérieur du Conseil Municipal de Tchaoudjo 1.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *