HomeUncategorizedSOKODE/Renforcement de Capacités sur les Droits de l'Homme,l'approche Genre et Équité a...

SOKODE/Renforcement de Capacités sur les Droits de l’Homme,l’approche Genre et Équité a Sokode aux Trente Acteurs de la Commune de Tchaoudjo 1.

Trente acteurs de la commune de Tchaoudjo 1 etaient en atelier de renforcement des capacités , c’était le lundi 21 octobre à Sokodé sur l’Approche Basée sur les Droits de l’Homme (ABDH) et le genre.

Cet atelier est co-organisé par les ministères de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation et des Droits de l’Homme et des Relations avec les Institutions de la République avec l’appui technique du PNUD, initiateur du projet, s’inscrit dans la mise en œuvre du projet « Plateforme de dialogue communautaire pour la cohésion sociale et le développement local ».
Le projet vise à contribuer à l’atteinte des ODD 16 pour permettre à 20 communes d’avoir des cadres de dialogue inclusif sur la cohésion sociale et le développent local. Trois communes à savoir Kloto 1, Oti 1 et Tchaoudjo 1 sur les six ciblées, bénéficient de cette phase pilote.
Les travaux vont permettre d’instaurer des plateformes de dialogue communautaire pour la cohésion sociale et le développement local à travers le renforcement des capacités des acteurs locaux. Cet instrument va entretenir de dialogues inclusifs sur les questions de développement et de préservation de la paix dans une approche des droits de l’homme, l’équité et l’égalité de genre.
Il s’agit d’amener les participants à s’approprier les concepts de l’approche basée sur les droits de l’homme, à prendre en compte ces concepts dans la gouvernance locale et dans le processus de dialogue communautaire sur la cohésion sociale et le développement local.


Pendant quatre jours, les acteurs des collectivités vont renforcer leurs compétences sur l’équité, l’égalité de genre et l’approche basée sur les droits de l’homme.
Ils vont également acquerir des connaissances sur les concepts genre et ses contours dans la construction du lien social de base, des outils pour une analyse genre, des rapports sociaux entre les hommes et les femmes et l’importance du genre dans le développement des chaines de valeurs locales pour le renforcement de la cohésion sociale.
Les aperçus sur les droits de l’homme, de l’ODD et du PND et de l’approche basée sur les droits de l’homme feront également objet de discussion au cours de ces travaux.
Le secrétaire général de l’Action Sociale, Bileba N’Gmébib a indiqué que ce projet vient en appui au processus de décentralisation pour soutenir le développement des communes dans une approche participative et inclusive.
Le développement, la paix et la cohésion sociale a-t-il souligné, sont des facteurs favorables pour l’harmonie et le bien-être social dans les communes.
Il a dit que les droits de l’homme, l’équité et l’égalité du genre dans les programmes et les projets de développement des collectivités locales sont également des mécanismes appropriés pour la réalisation des objectifs du développement humain.
Il a exprimé sa reconnaissance au PNUD pour son accompagnement dans la dynamique de la promotion et la protection des droits de l’homme, de la consolidation de la paix et la promotion de l’équité genre.
La directrice de la prévention des conflits au ministère des Droits de l’Homme, Mme Hodo Ama Loewu a indiqué que ce projet va contribuer à l’atteinte des objectifs du PND et des ODD n°16 et exhorté les participants à la mise en pratique des acquis dans leurs milieux respectifs pour le renforcement de la cohésion sociale.

Le colonel Mompion Matéindou, préfet de Tchaoudjo a son tour s’est réjouit de l’organisation de cet atelier qui va permettre aux participants d’avoir un cadre de dialogue inclusif sur la cohésion sociale et le développement local.

La Rédaction.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS