HomeUncategorizedSOCIETE/Remise officielle des Équipements Solaires Photovoltaïques dans 14 Localités des Régions Centrales,...

SOCIETE/Remise officielle des Équipements Solaires Photovoltaïques dans 14 Localités des Régions Centrales, Savane et de la Kara a Djarikpaga.

le vendredi 11 octobre à Okou dans la préfecture de Mo, à eut lieu une remise des équipements solaires photovoltaïques installés dans 14 localités des régions des savanes, centrale et de la Kara, par le ministère des Mines et des Energies à travers l’Agence Togolaise d’Electrification Rurale et des Energies Renouvelables (AT2ER).

Le projet est financé par le Conseil de l’Entente, et
c’est dans le cadre du projet : « Electrification rurale en hors réseau des localités par la fourniture et l’installation de kits solaires photovoltaïques »

Le Conseil de l’Entente entend, à travers la réalisation de ce projet, contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations défavorisées par l’accès aux services électriques par des kits solaires photovoltaïques.


L’éclairage, la recharge de portables, la conservation de vaccins et de denrées congelées à base d’énergie solaire sont désormais effectifs dans 14 localités bénéficiaires du projet à savoir Kolk et Polougou dans les Savanes, Sibonia, Alabadé, Okou, Atika, Samaoudè et Akatou dans la région Centrale et Lorou, Baré, Piyabé, Tapounté Tchitchira, Tapounté centre et Tapounté Soulai dans la région de la Kara.


Le projet est réalisé successivement en 3 phases en 2014, 2016 et 2018. La cérémonie officielle de remise concerne les travaux d’installation des équipements et des infrastructures des phases 2 et 3 des années 2016 et 2018, financés respectivement à 46 000 000 FCFA et 49 000 000 FCFA par le Conseil de l’Entente.
Au titre des réalisations, on note, la distribution de 650 kits solaires de 50 WC aux ménages, l’électrification de neuf infrastructures communautaires dont trois centres communautaires, deux lieux de culte, deux centres de santé et deux écoles, la construction d’un bâtiment de gestion communautaire et l’installation de six lampadaires solaires.

Les phases 2 et 3 du projet ont été exécutées respectivement par la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET) et l’Agence Togolaise d’Electrification Rurale et des Energies Renouvelables (AT2ER) en tant que Maître d’Ouvrage Délégué (MOD).

Au cours de la cérémonie officielle, le secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente Dr Patrice Kouamé a indiqué que son institution contribue à l’amélioration des conditions de vie des populations surtout rurale. Il a dit que la réalisation du projet de 2014 à 2018, 17 localités avec plus de 8 700 habitants ont bénéficié d’équipements solaires pour un montant de 99 millions de FCFA dont quatre millions à titre d’apport des populations et 95 millions par le Conseil de l’Entente.

Il a remercié le ministère des Mines et des Energies pour la célébrité observée dans la réalisation de ce projet pilote et la CEET et l’AT2ER pour avoir assuré la mise en œuvre et le suivi du projet.

Le directeur de cabinet du ministère des Mines et des Energies, Banimpo Gbengbertane, représentant son ministre de tutelle a remercié le Conseil de l’Entente pour cette initiative qui assure le développement et le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé pour sa vision éclairée et son attention particulière pour le bien être de la population en général et des zones rurales en particulier.

« Ce projet est le symbole de l’unité des pays membres du Conseil de l’Entente. Il s’inscrit dans le cadre de la relance de ses activités après les assises de Niamey au Niger où le Conseil des Ministres de l’organisation, a autorisé la réalisation de ce grand projet pilote d’électrification rurale dans chacun des pays membres du Conseil » a précisé le directeur du cabinet du ministère des Mines et des Energies. «Le Gouvernement va continuer davantage à l’extension de ce projet pour que d’ici 2030, l’électricité ne soit plus un besoin mais plutôt une satisfaction » a-t-il ajouté.

Il a exhorté les populations bénéficiaires à un bon usage et au maintien de la propriété des alentours de ces joyaux pour l’intérêt de tous.

Le préfet de Mô, Anakpa Maani, du préfet de Bassar et les préfets des préfectures bénéficiaires et de plusieurs personnalités administratives et traditionnelles, étaient au rendez-vous.

La Rédaction.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS