HomeUncategorizedLittérature/Les Chroniques d'Aposto ATCHAM

Littérature/Les Chroniques d’Aposto ATCHAM

Œil du passager : on a proclamé.

Dans le véhicule, le sujet phare était les résultats de fin d’année. Nous venons de dépasser une école où, on venait de proclamer les résultats. Sur beaucoup de visages, on pouvait lire la joie mais aussi de la tristesse.

En tout cas la joie et la tristesse sont des sœurs. Vous ne pouvez les dissocier. Quand tu te marie à l’une d’entre elle, saches que la seconde viendra tôt ou tard sans même que tu apportes la dot. Je faisais cette réflexion quand, le chauffeur m’a secoué l’épaule.

  • Mon frère, tu dors ?  
  • Non, j’étais entrain de réfléchir juste un instant
  • Mon petit frère a encore échoué cette année au probatoire. Au fait, ce n’est pas qu’il n’est pas intelligent hein. Depuis la mort de notre père, c’est moi qui ai pris en charge sa scolarité. Je ne gagne pas assez, mais je crois que c’est mon devoir. Cette fois ci, c’est la troisième fois. Je pense que dès mon retour de ce voyage, je vais aller consulter un charlatan pour avoir le cœur net. Je soupçonne une tante de notre village qui n’a jamais voulu voir notre père évoluer de même que sa progéniture. Je crois même qu’elle serait impliquée dans sa mort. Elles ont formé une coopérative de sorcière et chacun devrait cotiser un membre de sa famille en guise de proie. Et quand ce fut son tour, elle a livré notre père en pâture. Moi-même qui suis là encore, elle m’a tenté fatigué. C’est que moi aussi je suis fort.

J’écoutais attentivement sans dire mot. Quand il a fini de narrer ce fait, il a dit : hum l’Afrique !

Je lui ai tout simplement dit : «  du courage frère, c’est l’Afrique ça, on est dedans on va faire comment ? »

Maintenant, de tout ce qu’il a narré qu’est ce qui est vrai, qu’est ce qui est faux ?

Le petit frère est –il vraiment intelligent à l’école ?

Comment prouver que sa tante est une sorcière ?

En quoi peut-elle être liée à l’échec de son petit frère à l’examen ?

Bon ! Je n’ai pas voulu réfléchir seul, chers lecteurs de l’œil du passager voilà les différentes interrogations qui taraudent ma cervelle. Je ne crois pas que la seule réponse soit tout simplement : c’est l’Afrique. Je n’aime pas cette façon simpliste de contourner la réalité.  Sur ce, je vous laisse continuer le voyage avec mon chauffeur ?  Je descends à Adjengré. Il parait que dans leur marché, on peut trouver de la poterie de bonne qualité fabriqué à l’ancienne.

A bientôt pour un autre récit.

C’était l’œil du passager

ATCHAM Aposto

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RÉCENTS